Ce jeu est sorti le 7 nov. 2007, et a été ajouté en base le 24 mai 2007 par limp

édition 2007
Par Thomas Lehmann
Illustré par Claus Stephan et Martin Hoffmann
Édité par Rio Grande Games et Ystari Games
Distribué par Millennium

Standalone 9 extensions

Chacun se perd dans son monde intersidéral

Assurément, ce jeu évoque tout de suite pour moi Puerto Rico et consorts. Enfin, je veux parler de ces jeux de gestion où tout le monde joue les mêmes actions en même temps tout en bénéficiant parfois de bonus.

La comparaison s'arrête là.

Evidemment, le thème est à 100 années lumières de Puerto Rico et de ses colons dont les navires débordent de marchandises. Les colons sont toujours là, mais parfois, on se demande qui sont vraiment les aliens dans l'histoire.

Nous voici plongés dans un univers de SF, qui personnellement m'a rebuté jusqu'à ce que l'on me fasse essayer le jeu... Et là, je dois dire que j'en ai oublié les vaisseaux spatiaux. Même, peut-être sciemment, je contourne désormais complètement les titres fantaisistes des cartes et les illustrations, sans lesquelles le jeu aurait peut-être mérité 5/5 dans mon coeur. Car, franchement, ce thème SF agit comme un repoussoir pour moi.

Ceci dit, Race for the Galaxy est un très bon jeu comme Puerto Rico, même si ce jeu souffre d'un gros défaut : absence totale d'interaction.

En effet, si à Puerto Rico il était possible d'entraver le jeu des adversaires en accaparant avant eux des bâtiments convoités et visiblement convoités, ici, point de cela. La pioche des cartes est totalement soumise au hasard, et chacun garde sa main cachée des adversaires. On bâtit sa petite galaxie formée de toutes sortes de monde dans son coin, bien tranquillement et sans aucune entrave.

Et même, le pire qu'il puisse arriver, c'est de rendre service aux adversaires en jouant des actions qu'ils auraient voulu faire durant le même tour.

Et pourquoi est-ce un très bon jeu ?

Quoique complexe à aborder (mon mari en a bavé...), avec toutes les possibilités offertes par les cartes, qui se cumulent, ce jeu offre des perspectives extraordinaires de développement et de combinaisons, toutes plus variées et puissantes les unes que les autres. Je pense même qu'avec l'expérience (je n'en suis qu'à dix parties), le jeu peut y gagner encore davantage en profondeur. Bon, j'admets que même si je n'y ai jamais joué en solo, cette configuration doit assez bien lui seoir.

Et pourquoi seulement 4/5 ?

Le thème me refroidit complètement, franchement, je n'arrive pas à entrer dans l'ambiance SF du tout, je le trouve... artificiel (eh oui).
Par ailleurs, il y a ce manque d'interactivité, de "fun" et de possibilité d'entrave des adversaires, que je trouve regrettable.
Finalement, il est bien trop complexe à présenter à des béotiens autour de moi, déjà que mon mari y est réfractaire, avec toutes ses innombrables possibilités d'avantages de chaque phase et ses mille et une combinaisons possibles, et du coup, je n'aurai certainement hélas pas l'occasion d'y jouer aussi souvent que je le voudrais !

PS : les cartes ayant un bord noir et qui s'abîme relativement rapidement, j'ai dû débourser une dizaine d'euros pour les protéger...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default