Die Quacksalber von Quedlinburg
Par Wolfgang Warsch
Illustré par Dennis Lohausen
Édité par Schmidt Spiele
2 à 4
Joueurs
10 ans et +
Âge
45 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

C’est pas sorcier !

10,0
Ne tournons pas autour du chaudron : le jeu avait tous les ingrédients pour nous séduire et Wolfgang Warsch nous hypnotise une nouvelle fois !

Auréolé d’un Kennerspiel, les Charlatans de Belcastel reste accessible au plus grand nombre, plus que Broom Service. Si les livraisons en balai demandaient une analyse du jeu adverse, un charlatan prépare ses potions en solitaire.
À défaut d’interaction, le jeu partage néanmoins une qualité essentielle avec son prédécesseur : il sait animer à une tablée de joueurs.euses.
On pestera contre les claque-doigts, on maudira puis célèbrera la mandragore, les amanites nous étoufferont à moins de les déguster à l’aide d’un chutney à la citrouille...

Le hasard étant présent, la potion s’en trouvera plus ou moins difficile à digérer... Peu importe, on se sera régalé malgré tout !
Hasard oui, mais l’achat d’ingrédients offre des choix savoureux !
Avec une pelletée de grimoires, le plaisir se trouvera d’autant renouvelé.

Encore une formule qui fait recette, Wolfgang Warsch sur l’eau. Un futur classique dans les ludothèques familiales.

Commentaires

Default