Ceci n'est pas un jeu de mots

10,0

L'enthousiaste et "formidouble" présentation faite par M. Guillaume et Monsieur Cesare donnait envie, mais de toutes façons le jeu en lui même avait immédiatement attiré mon attention. Un jeu d'affrontement de magicien, à base de sorts furieux de contre sorts et de contre-contre sorts; l'affiche était alléchante.

Les gros jeux et les célèbres licences portant sur le même thème, à base de cartes par paquet de 1000, demandent un investissement dont je n'ai ni les moyens ni le désir. Alors un "petit" jeu de combat de magicien, ça me plaisait bien d'essayer.

J'ai testé avec mon garçon de 10 ans. une dizaines de parties à deux. Il est le destinataire idéal pour ce jeu où le dialogue avec son Papa peut devenir :

- je t'envoie une "morsure de Gobelin" dans ta face !

- Même pas mal, je pose une "patte du démon et une eau bénite !"

Ne vous laissez donc pas rebuter par le 14 ans et plus, il n'a pas de sens à mon avis.

Les règles sont hyper simples et les parties annoncées pour entre 15 et 20 minutes. Est-ce pour autant une simple "bataille" ? Oh que non ! C'est bien plus amusant et tendu à la fois.

La promesse est tenue. Les parties sont courtes. Et pour autant quelle tension réjouissante ! A chaque fois cela s'est joué à un ou deux cristaux près. Les retournements de situation sont toujours possibles jusqu'au bout car certaines cartes sont puissantes et il faut anticiper le risque de se les voir opposer. On croit qu'on va gagner en collectionnant les cristaux de sorcellerie, puis d'un coup on doit renverser sa stratégie pour éviter de perdre et peut-être finalement gagner en réduisant à néant le stock d'énergie de l'adversaire, ou finalement se faire ratatiner par une carte qu'on avait pas vu venir.

Les cartes sont très variées et leurs effets tordus obligent les joueurs à jouer toujours sur le fil. Les illustrations des cartes sont superbes; mieux que celle de la boîte qui fait un poil "chevalier du zodiaque" - je respecte les C du Z. mais c'est pas trop mon goût - même si la demoiselle de glace est fort callipyge.

Le jeu est tellement équilibré que d'une certaine manière, les détracteurs pourraient dire qu'il peut jouer tout seul, le jeu, sans les joueurs (!). Mais je trouve que cet équilibre presque "autonome" participe de son intérêt. Il y a une part de hasard importante dans le fait de piocher. Mais en fait, l'équilibre interdit que l'on puisse en tirer un avantage dirimant. Il faut donc optimiser les très subtiles variations que le tirage permet en fonction des cartes déjà posées, de sa main, de celle (cachée) de son adversaire et de la répartition des cristaux de sorcellerie et d'énergie chez les deux joueurs.

Le jeu est très addictif. Sa durée courte et son intensité y sont sans doute pour beaucoup, on croit toujours qu'on peut gagner ou perdre jusqu'au bout. Je crois que c'est le premier jeu ou je met 10/10. Comme quoi l'abondance de cubes et de figurines ne fait pas tout. De belles cartes, des cristaux en plastique, et surtout une règle du jeu !

Un énorme coup de coeur, donc, si vous n'aviez pas encore compris :O)

Commentaires

Default