T.I.M.E Stories

Aucune catégorie
2 à 4
Joueurs
12 ans et +
Âge
~
Temps de partie
45,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Ceci est loin d'être une révolution (malgré une bonne maîtrise éditoriale) !!!

4,2
T.I.M.E Stories, Time Stories, on nous en a rabattu les oreilles pendant 3 ans et j'étais emballé. C'était un peu le seul jeu des Space Cowboys qui me faisait vraiment envie (étant un fan absolu de Retour vers le Futur !!). Et bien, déjà déçu par le prix astronomique, compte tenu du seul scénario fourni dans cette boîte d'un blanc immaculé, la déception est encore plus au rendez-vous après y avoir joué. Je déconseille fortement l'achat de ce jeu en l'état (sans scénario supplémentaire tout du moins) à moins d'un gros coup de coeur lors du test.

Quels sont les gros points noirs de ce jeu ?

-> Un manque d'intérêt criant face à ce mix "jeu de plateau"- "jeu de rôle" qui n'arrive pas à me convaincre. On a une version un peu bâtarde de deux expériences ludiques à part entière. On est clairement loin du jeu de plateau classique car aucune stratégie, aucun choix, aucun dilemme ne se présente pendant le jeu. On se contente d'explorer et de résoudre une enquête sans vraiment savoir si des pistes sont plus intéressantes que d'autres. Les combats au dé sont d'une grande mollesse, rien de bien folichon. Aucune frustration au niveau de la gestion du temps.

-> Pas vraiment un jeu de rôle non plus avec un premier scénario maigre très maigre, empilant les clichés les un sur les autres (sans spoiler, tu tapes rites sataniques sur wiki et tu copies-colle c'est à peu près pareil), je vous laisse découvrir la fin téléphoné au max sans aucune originalité (digne d'une série B espagnol ou d'un film d'Uwe Boll, le second degré en moins). Si c'est un jeu de rôle, le MJ n'était vraiment pas inspiré : on dirait que c'est écrit par un adolescent rebelle à 2 sous (qui veut remplir ses cahiers de pentacles et de signes cabalistiques car un pentacle c'est cool !!).

-> L'utilisation de cartes et du scénario cousu de fil blanc bride l'imagination du joueur contrairement à un jeu de rôle où le MJ peut improviser et réadapter l'histoire selon les évènements et les réflexions des joueurs ou un bon bouquin de SF. C'est en celà une expérience où l'immersion est ratée, laissons l'imaginaire des gens fonctionner un peu plus, il est beaucoup plus débridé et profond que des cartes illustrées.

-> Dernier point noir, le système principale de voyage dans le temps qui ne m'a pas convaincu. Je n'ai pas vu l'intérêt du voyage dans le temps et des différents runs qui consistent généralement à refaire la même chose les 2/3 du temps que les précédents (même si des éléments restent parfois). Pas d'intérêt sauf au point de vue narratif où la thématique voyage dans le temps permet de proposer des scénarii dans des époques différentes (enfin si le porte-monnaie le permet).

***Restent des qualités inhérentes aux productions des Space Cowboys que l'on doit saluer : des règles claires, une ergonomie de jeu impeccable avec les petits jetons de déblocage et un système de résolution qui fonctionne à la perfection. Du matos de qualité (sans être transcendant), un système de cartes géographiques au fil des découvertes qui est très appréciable). Une mise en place assez simple. Il faut reconnaître ce jeu au moins ce mérite.

Bref, un matériel, une communication et une ergonomie de haute volée pour un jeu "qui n'en a pas assez sous le capot". Il faut parfois s'abstenir et préférez lire un bon vieux Lovecraft, un King ou un K. Dick plutôt qu'ouvrir un TIME STORIES, qui ne fera pas beaucoup travaillé vos méninges. Au niveau du jeu, pour la même sensation et des dizaines d'heures en plus, foncez plutôt sur un Sherlock Holmes DC, la seule valeur sûre pour vivre une expérience mi-jeu de rôle, mi-jeu de plateau.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[Edit] : Pour les éditeurs, la prochaine fois dans vos illustrations de règles, ne mettez pas comme illustration des cartes tirées l'extension, ça contribue à agacer le client qui se dit ben ils ont les visuels donc l'histoire, pourquoi ne l'ont il pas incluse à l'intérieur dès le début. Bref, dans le même genre; mention spéciale à Mafia de Cuba, qui a fait la même chose avec l'extension Revolution.

Commentaires

Default