Ce jeu est sorti le 27 déc. 2007, et a été ajouté en base le 20 sept. 2007 par Guyomar

édition 2007
Par Michael Rieneck et Stefan Stadler
Illustré par Michael Menzel
Édité par Eggertspiele

Standalone 1 extension 2 éditions

Ce jeu va faire un tabac

En tout cas, ils en ont dans le cigare, chez Eggert-Spiele. Ce jeu est incontestablement très riche, mais je ne lui met pas la note maximale parce que je le trouve vraiment trop proche de Puerto-Rico. Le plateau individuel à gérer, le jeu des caractères permettant des actions, les bâtiments-bonus à construire avant les autres, le système de production/ transformation/ expédition, et jusqu'au thème d'une île des Caraïbes : tout cela revendique sans complexe l'héritage du jeu-culte.
En ce qui me concerne, j'honore généralement l'originalité ludique qui fait partie je trouve de la qualité d'un jeu.
Je suppose que la production ludique ayant explosé, on commence à voir apparaître des jeux sur des jeux car les auteurs commencent à manquer d'idées. On aura bientôt une sorte de Caylus amélioré avec Philippe-Auguste à la place de Philippe le Bel, une espèce de Tigres& Euphrate allégé au bord du Mississipi-Missouri, etc... D'ailleurs, on a déja eu Railroad Tycoon sur Age of Steam, Conquest of Empire sur Struggle of Empires et bien d'autres...
Cela dit, Cuba est bien plus beau, bien plus ergonomique et plus facile d'accès que son ainé, et donc plus volontiers jouable, sans pour autant être moins profond, il faut bien l'avouer. La phase de politique permet d'influencer considérablement le jeu dans une stratégie optionnelle très efficace, et la gestion des ressources, des actions, des bâtiments, des lois semble offrir des possibilités inépuisables de victoire, et donc de plaisir ludique sans mélange. Plus tactique, plus réactif, plus opportuniste, en un mot moins stratégique que Puerto-Rico, Cuba est un jeu agréable sans aucun doute, peut-être même que certains le trouveront aussi plaisant à jouer que Puerto qui me paraît plus cérébral, plus complexe et donc plus abstrait. Les deux ne s'adressent sans doute pas au même public. Il en faudra beaucoup plus à mon sens pour détrôner Puerto-Rico, et Cuba n'est pas vraiment à sa hauteur. Peut-être un Puerto des familles...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default