Dungeon Lords
Ce jeu est sorti le 31 août 2009, et a été ajouté en base le 31 août 2009 par 20.100

édition 2009
Par Vlaada Chvátil
Illustré par David Cochard
Édité par Czech Games Edition

Standalone 2 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Ce Donjon vaut de l'or, Meilleur gros jeu 2009 !!!

OPEN LA BOITE

j'ai recu la merveille, LE jeu dont on parle en ce moment, celui qu'il faut tester, le ESSEN 2009 Mega Game, machin genial et tout et tout...

la boite est jolie, tres jolie, sans casser des briques, elle est meme au format standard ce qui permet de la ranger facilement dans le collection.

dedans, plein de plateaux double faces. Oui, c'est assez frappant et ca rappel Agricola et d'autre (pas assez nombreux) car il y a meme des faces de plateau special Entrainement... tres tres bien fait, tout comme le fut Space Alert.

des centaines de pieces divers, des tuiles a revendre, le jeu est tres fourni et donne immediatement envie.

On notera encore et encore le manque de rangement dan sla boite qui n'est qu'un grand rectangle sans rangement ou il faudra encores se debrouiller. On est loin des jeux allemands ou de nos bons jeu a la Ystari ou les sacs sont prevue et de bonnes taille avec en plus les elastiques pour les cartes. Bon, ca fait raller, mais ce n'est pas bien grave.

Le jeu, les cartes et surtout la regle sont en Anglais. Ok, je vais vous rassurer, mon niveau est tres faible et j'ai compris la regle. Cette derniere est pleinne d'humour, mais comme je ne comprends pas tout ... :D
Il faut la lire un certain nombre de fois quand meme. Le jeu n'est pas compliqué DU TOUT, NON, mais il necessite quand meme de prendre le temps d'assimiler les mechanismes.

j'ai bien dis LES Mechanismes. Oui, ce jeu fourmille de petites choses super. Pars exemple :
- Le Monstometre, qui permet de definir le joueur le plus monstueux et lui affecter les plus mechant aventuriers.
- Les evenements et saisons qui devoilent petit à petit ce que sera le challenge de cette année
- La construction de son donjon et la gestion des ressources (Or, nourriture, travailleurs, Monstres, couloirs, Pieces, ...)
- Le combat, vrai jeu dans le jeu, LE casse tete drole que l'on a envie de faire au point souvent d'aider son voisin à optimiser ses choix.
- Les evenements et les cartes Magies
- La diversité des Aventuriers et des monstres.
- Les phases d'enchere...

Bref, un jeu comme on peu l'aimer, mais ATTENTION il faut accepter de se prendre un peu la tete a l'appréhender et a l'expliquer.
Le temps d'apprentissage personnel a été pour moi d'environ 4-5h (lecture et relecture + faire les 3 exercises). Mais l'expliquer reste aussi assez long. il faut compter environ 1-2h d'explication avec les exercises, mais au resultat, je vous garantie que c'est top de top.

j'ai quand meme hate d'avoir une version Francaise, par nos amis de ce site. Je doute tout de meme qu'un editeur le traduise en VF, c'est quand meme du gros gros jeu pour gros gros joueurs, et cela l'ont deja tous commandaient à mon avis.

Je reviendrais vous donner plus d'avis sur le jeu en lui meme apres plusieurs parties, mais deja apres un peu de pratique, je vous assure que c'est un sacret jeu pour sacret joueurs (à ne pas mettre entre toutes les mains)...

un regret cependant : Pas de regle pour 1 joueur.... Reste a esperer que cela soit cree dans les prochaines semaine car la boite contient des jetons qui ne servent à rien et qui sont notés dans la regle comme "les regles concernant ces jetons seront disponible bientot ur le site de l'editeur". encore de quoi rever un peu à un mode solo ou un jeu encore amelioré :)

LE JEU, APRES QUELQUES PARTIES :

GEANT !!! GEANT !! GEANTISIME !!!!!

c'est mon resumé.

D'abord, il est difficile d'oublier une etape du jeu car elles sont representées plus ou moins sur les differents plateaux. Ce qui fait qu'un jeu avec une mechanique assez complexe pour oublier des choses devient une mechanique intuitive. GEANT

La repartition des Aventuriers est extrements bien faite et equilibre grandement le jeu ,avec en plus ce Paladin. GEANT

Un Minion qui ne peut executer une action si le plateau est plein, permet de reprendre sa carte pour essayer à nouveau le tour d'apres. GEANT

Les phase "d'enchere" (meme si ce n'ets pas vraiment le bon mot) sont excellentes car parfois il faut etre le premier, parfois le deuxieme et parfois le dernier en fonction de ce que l'on veut exactement faire. impossible de jouer tout le temps le recrutement de Demons car ca coute 1 or si on le joue en premiere carte, du coup il est joué en 2 ou 3, mais dans ce cas il devient injouable pour le tour d'apres. GEANT

La phase d'assaut du Donjon est quand a elle un jeu dans le jeu, un casse tete vraiment impressionnant qu'il est imperatif de preparer surtout en allant regarder les cartes d'evenement de combat. Si vous oubliez d'aller les voir, gars a vous... GEANT

L'ordonnancement aleatoire des 3 evenements de l'année qui peut vous faire changer votre strategie du tout au tout pour ne pas payer trop d'impot ou trop payer les Monstres que vous avez en stock. GEANT

La repartition des degats, la diversité des cartes, des monstres, des Aventuriers, l'ensemble des evenements (sans parler du mode avancé et de ses evenements), les divers phases de jeu et la QUALITE du materiel font de ce jeu ma meilleurs surprise ludique de cette fin d'année dans la categorie GROS JEU (ce n'est pas un jeu a jouer avec tout le monde quand meme, surtout que le materiel est en anglais (les cartes))...

Derriere une documentation complete et un ensemble de plateaux nombreux (plus de 7), de tres nombreuses tuiles et pieces de jeux et de carte, il ne faut pas en penser que c'est un jeu compliqué. Il reste simple mais exigent en investissement (temps) personnel pour les joueurs. Mais je vous garantie une bien grosse baff ludique lors de la creation de vos premiers Donjons et de vos premieres batailles pour le defendre.

Pour moi c'est un grand 8/5....
(j'ai hate que les enfants grandissent pour jouer avec eux... plus que 2 ans pour le premier)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default