Ce jeu est sorti le 26 oct. 2005, et a été ajouté en base le 17 mai 2005 par Grunt

édition 2005
Par William Attia
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Rio Grande Games, Millennium et Hutter Trade

Standalone 1 extension 4 éditions
35,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Caylus ? Pas minus.

Nombre de parties : une dizaine.

Car le jeu est énorme !
Quoi dire qui n'ait été déjà signalé dans les avis précédents ?
Effectivement, pas de rangement pour les différentes pièces dont deux ont une couleur trop approchante.
Effectivement la couverture de la boite de jeu n'est pas la plus belle, sans être vilaine non plus ! (elle ressemble étrangement à celle de "city and guilds", autre jeu de tuiles d'ailleurs.)
On pourrait ajouter que les bâtiments n'ont pas de noms pour nous plonger dans l'ambiance (superbement retranscrite : le thème et la mécanique sont vraiment faits pour bien fonctionner ensembles) mais çà surchargerai les tuiles, ne serai pas esthétique et moins vendeur à l'étranger...
Et bien si, les noms y sont ! Certes, ils restent très discrets.

Bon, tout cela dit, il faut se rappeler de ne pas s'égarer : "Caylus" est le jeu par excellence.
Le plateau est tellement bien conçu qu'après un premier tour à l'aveuglette, le jeu étant très riche, on en comprend toutes (enfin, elles doivent être infinies...) les subtilités. Une multitude de stratégies, des coups de poker, du stress quand au choix des adversaires et de quoi creuser de vrais écarts, non... "Caylus" est monstrueux.

Un peu comme aux échecs : on croit la règle compliquée mais après trois minutes on la trouve simple et bien huilée, comprenant que c'est la richesse de possibilités qui en fait un jeu CULTE.

A acheter, à essayer, à jouer encore et toujours... à cinq, c'est cent fois mieux... !

PS:Le nouveau dessin de la boite de jeu est moins beau que l'ancien et correspond moins au jeu (malgré le rapprochement aux faveurs du roi). Et surtout un grand merci aux gens de Ystari qui m'ont donné les nouvelles pièces en carton au salon du jeu de Paris alors que je n'avais pas fait le tournoi pour y avoir droit et n'avais aucune preuve de posséder le jeu. Vraiment, merci.

PPs: Et maintenant, pour les inconditionnels ou ceux trouvant ce jeu trop lourd, il y a la version "cartes" tout aussi réussie, proche du jeu de base et pourtant proposant de nouvelles sensations ludiques ! (edit ... mais qui fini par décevoir au fil du temps ...) Bravo à l'auteur !

Ultime edit ; Après de nombreuses années et multitudes de jeux de pose d'ouvriers parus, ma préférence s'en est allé vers de nombreux autres. Mais Caylus reste un très bon jeu dans sa catégorie, et surtout, un précurseur...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default