Ce jeu est sorti le 26 oct. 2005, et a été ajouté en base le 17 mai 2005 par Grunt

édition 2005
Par William Attia
Illustré par Arnaud Demaegd
Édité par Ystari Games
Distribué par Rio Grande Games, Millennium et Hutter Trade

Standalone 1 extension 4 éditions
Illustration haut boutique Tric Trac
35,95€ 39,90€
 Rajouter au panier
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Caylus j'arrive en retard

Alors comme je suis en retard voici une toute première impression du jeu à chaud.
Après avoir lu les critiques dithyrambiques et le dynamisme des joueurs qui le soutiennent, je me suis posé des questions sur cet engouement vraiment incroyable (et donc louche gniark gniark).

Etait-ce un coup d'état des amateurs de gros jeux pour ressouder les troupes contre les jeux légers croustillants. Mais le feu de paille est devenu un brasier incontournable. C'est donc avec une once de méfiance que je l'ai présenté à mon groupe de joueur qui consomme habituellement du plus light.
Lecture des règles... Beuh ! On abandonne par KO; c'était pas le jour.

Et puis miracle, un Monsieur Phal passe par là et nous explique les règles rapidement. Ah ! Oui ! Le mécanisme central est simple. Alors allons-y !

Un peu paumés sur cette première partie mais jamais largué. Les choix que propose le jeu ont une progression vers la finesse qui suit chaque partie.

Et très curieusement les interactions entre joueurs sont très riches sans jamais être artificielles. On doit gérer ses actions et les façons de jouer de chacun transforment notre propre style.

Finalement, le jeu n'est pas si éloigné du Monopoly dans sa structure de base. Par contre à l'arrivée c'est tout le contraire, la course à la fortune peut suivre des chemins très différents pour une richesse et un profondeur de jeu étonnante.

Alors évidement, les chemins possibles de progression étant souvent différents, on se met à réfléchir à ce qu'on aurait du faire, ce qu'on aurait pas du faire ou laisser faire.

De plus les réglages de jeu ont été fait de main de maître. Le travail de l'auteur est à la fois élégant, équilibré et dynamique.

Maintenant je comprend mieux la folie Caylus.
Et il va falloir que je m'y replonge pour connaître d'autres "histoires".

Pourtant, ce n'est pas le type de jeu qui m'interpelle irrésistiblement. Et pourtant à la fin d'une partie où j'ai pris ma taule ;( je suis resté assez baba d'admiation.

Le seul truc qui me gènent est le grapisme qui me rebute particulièrement (sans que cela est un quelconque effet sur la jouabilité). Mais je sais que je ne suis pas représentatif et que le public ciblé sera plus coulant que moi sur ce coté amateur.

Bref, je viens de comprendre tous ces gens qui criaient au génie. Ca fait longtemps qu'on a pas u une bête aussi riche et aussi bien réglèe.

Messieurs vous méritez l'ovation !

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default