Les bons, les brutes, les truands, les fourbes, et on tourne !

9,8
Le sentiment assez jouissif de s'être fait passer pour l'adjoint du shérif quasiment jusqu'au bout, lorsqu'il n'y a plus qu'à abattre froidement ledit adjoint et regarder le shérif moribond justifie à lui seul l'achat du jeu.
Encore un jeu qui fait l'unanimité en famille, à 6, 3 générations rassemblées, et avec les collègues en déplacement... Faut choisir les collègues quand même.

Commentaires

Default