Catan en plus complexe ?

8,0
Nombre de partie joué 'en réel' : 2 (une à trois joueurs, une à quatre joueur pas tout à fait finie pour cause de départ de train ^^ ).

Le titre pourra en surprendre certains, car il y a peu de ressemblance entre Catan et Rockwell. Pourtant, ces deux jeux partagent une similitude que j'ai rarement retrouvé dans d'autres jeux, du haut de ma modeste (et petite) expérience dans le monde ludique : ils mélanges tous les deux un aspect gestion, développement personnellement (rien à voir avec la méditation hein :p ) et une composante d'une multitude de micro échanges / tractations / arrangements entre les joueurs qui leur permet de progresser plus vite.

Dans Rockwell, chaque tour de jeu se divise en trois phases :
1) Placement des vices présidents pour gagner des avantages en phase 2 ou le droit de participer à des actions de phase 3
2) Le coeur du jeu : déplacements des équipes minières sur le plateau commun pour essayer de déclencher des extractions
3) Pour ceux qui ont débloqués des actions avec leur vice président en phase 1 seulement : achat / vente de marchandise et/ou achat d'amélioration ou réalisation de livraison de marchandises pour gagner des points.

La phase principale du joueur est la deuxième, au cours de laquelle vous allez essayer de récupérer un maximum de ressource en creusant les couches successives de la terre.
Le principe est simple : pour pouvoir déclencher l'extraction des ressources d'une case, il faut que la somme des équipes de minages de TOUS les joueurs présentes sur cette dite case dépasse la résistance de cette dernière.
Par exemple, si la case à une résistance au forage de 4, et que j'ai une équipe de force de forage de 2 sur la case, rien ne se passe. Par contre, si une autre de mes équipes OU une équipe adverse avec une force supérieure ou égale à 2 rejoint la première, à ce moment les efforts cumulés des mineurs sont suffisants à percer la roche ! Cela déclenche immédiatement une extraction, et tous les joueurs ayant au moins une équipe sur la case forée se partage les ressources récupérées.

Les résistances des roches par rapport aux équipes de forage sont dimensionnées de façon à ce qu'il soit relativement difficile de réussir à "creuser" tout seul, mais relativement simple de déclencher un forage à partir du moment ou plusieurs joueurs acceptent de participer.
Mais dans ce cas, le partage n'est pas forcément équitable, et en découle alors tout un jeu de négociation. De façon individuelle, chaque joueur à intérêt à faire partie de l'opération de forage, pour récupérer des ressources, mais ne veut pas forcément que le partage avantage particulièrement un autre joueur, ou alors à condition de ne pas faire beaucoup d'effort (comprendre, ne pas dépenser beaucoup d'action pour déplacer ses propres équipes).

C'est là que je retrouve personnellement l'ambiance Catane, avec ce style si particulier d'annonce à la cantonade "qui veut m'aider à forer cette case ? Si je déplace mon équipe de force 3, il ne reste plus qu'un de force à ajouter...".

Les vices présidents placés en phase 1 peuvent potentiellement permettre des avantages, pour augmenter temporairement sa force de forage ou forcer des équipes adverses à se déplacer, et ses pouvoirs peuvent être très utiles à faire valoir pour s'arranger pour être dans les bons coups. A l'inverse, les joueurs qui ont placé les vices présidents pour obtenir des actions en phase 3 auront tout intérêt a récupérer un maximum de ressource ce tour ci, quitte à accepter des offres 'moins rentables', de peur de ne pas avoir de quoi financer leur livraison ou leur amélioration ou leur vente.

De la même manière qu'à Catane, chaque ressource n'aura pas la même valeur pour tous les joueurs selon ce qu'ils prévoient de construire, les choix de positionnement des vices présidents et les bonus associés, les forces des équipes de forage et les amélioration, la possibilité pour chacun de réussir des objectifs vecteurs de points créent de l'asymétrie entre les joueurs. Et de la même façon, on préfèrera toujours s'associer à un joueur 'derrière nous au classement' pour lancer un forage. Mais si on est nous même en tête au score, les autres joueurs pourront rechigner à s'associer avec nous pour nous aider... Et pourront faire des contres propositions, influencer au mieux...

On reste attentif durant les tours adverses en phase deux, plutôt rapide au demeurant car c'est un déplacement par joueur à faire chacun son tour puis on recommence, on vérifie les besoins de chacun pour jouer la dessus.

C'est pour moi la grande force de ce jeu, en particulier à 4 joueurs, ou les possibilités d'association sont fatalement plus nombreuses...
A l'inverse, le jeu propose une variante 2 joueur à l'aide de la simulation d'une équipe neutre qui sera tour à tour jouée par l'un ou l'autre des adversaires. Jamais essayé, mais j'ai peur qu'on perdre le sel du jeu et cet aspect coopération éphémère entre certains joueurs pour s'avancer par rapport au reste...

Attention cependant, quelques points peuvent rebuter certains joueurs. Tout d'abord, cet aspect ou il ne faut pas hésiter à manger à tous les rateliers, ou plutôt à forer à toutes les extractions. Si cette ambiance de place de la bourse "je propose ci... qui veut creuser par là... attention n'accepte pas l'offre de machin il va se gaver puis tout vendre et améliorer toutes ses équipes en 1 tour !" est une énorme qualité pour moi, d'autres joueurs plus introvertis peuvent avoir plus de mal à se manifester. Et si un joueur n'est jamais dans "les bons coups", et se retrouve à creuser un peu seul, il risque de prendre du retard et de se sentir un peu délaissé...

Par ailleurs, les extractions sont associées à un certains hasard : on ne sait pas à l'avance quelles seront les ressources récupérées après le forage, et selon le nombre de joueur participant à l'extraction, le partage du butin peut réellement favoriser un joueur par rapport aux autres, ou alors être presque équitable...
De plus, certaines cartes extraction récupérées peuvent avoir un symbole 'explosion' qui diminue drastiquement les ressources récupérées, sauf si vous avez investi au préalable dans de la protection...
Quelques facteurs de hasards donc dans la récupération des ressources, qui personnellement me semble bien dosé mais chacun ayant son échelle de ce point de vue, je préfère prévenir.

Le jeu peut aussi générer de la frustration sur le fait qu'à chaque manche, le joueur ne dispose que de 2 vices présidents à placer sur trois plateaux pouvoir bonus, achat / vente, amélioration / livraison. Cela signifie donc que tout n'est pas réalisable à chaque tour.
Il s'agit bien sûr pour moi de "bonne frustration", qui appelle à faire des choix suivant son plan et suivant les autres joueurs. Mais là encore, il me semble que cela peut déranger certains joueurs et donner une impression de ne pas être dans le rythme.

Donc voilà Rockwell, un mélange de gestion de ressources personnelles et de développement et une nécessité de coopérer régulièrement de façon éphémère avec d'autres joueurs pour progresser plus vite. Je vous avais bien dit qu'il y avait des traces de Catane la dedans, et oui en (beaucoup) plus compliqué !

Cette bonne note est principalement motivée par ce dosage des mécaniques et des sensations de vie qu'elle entraine autour de la table, avec une belle interaction coopérative restreinte sur le plateau, tout en permettant d'améliorer des choses selon sa stratégie personnelle.
Mais il faut apprécier cet aspect et l'exploiter, sinon on se retrouve avec uniquement un jeu de gestion qui ne sort pas spécialement du lot (en même temps, pour filer la métaphore, c'est comme si on enlever les échanges à Catane, le jeu devient alors assez fade et peu intéressant en terme de développement pur...)

Maintenant, au niveau du jeu en lui même, le faible nombre de partie ne me permet pas de juger de la profondeur (hahahaha, pour un jeu sur les forages, c'est drôle non ? non... ok...), ni de la pertinence de chaque amélioration.
Et la joueuse qui participe aussi à la plupart de nos parties hors ligne n'est PAS DU TOUT fan de ce jeu (alors qu'elle aime bien Catane), rebutée par les deux points mentionnés plus tôt (toujours les mêmes qui creusent ensemble, et pas de chance sur les explosions à un moment clé), donc je précise encore une fois que c'est surtout de retrouve des sensations que j'estime Catanesques qui ont fait grimper la note.

Remarque : si vous ne connaissais pas Catane, je suis désolé la moitié de ce que j'ai écrit ne vous parlera peut être pas... Mais du coup allez le découvrir ! :D

Au niveau du matériel, j'ai envie de dire que ça fait le taf mais sans plus. Le système de fabrication du plateau avec les différentes couches est chouette, mais les attaches en carton pour maintenir le tout ne sont pas folles, et j'ai lu que certains trouvaient la tailles des plateaux de placement des vices présidents pas adaptée car trop grande, ce qui après réflexion n'est pas faux... Il vous faudra de la place pour jouer à Rockwell, c'est bête à dire mais ça peut être un facteur limitant pour certaines tables.

Pour ce qui est des illustrations, là encore c'est pour moi correcte et fonctionnel mais sans être transcendant. De toute façon, je vous ai déjà dit que c'était juste l'aspect de mélange de gestion et de coopération éphémère qui m'intéressait sur ce jeu ? Oui ? Très bien ! :D

Commentaires

Default