Ce jeu est sorti le 19 mars 2008, et a été ajouté en base le 19 mars 2008 par 20.100

édition 2008
Par Susumu Kawasaki
Illustré par Peter Gifford
Édité par Z-Man Games
Distribué par Millennium

Standalone 3 éditions

Cartes à jeu

Traders of Carthage est un "petit" jeu de cartes (environ une heure) qui mériterait d'être plus connu, et pas seulement parce que les jeux d'auteurs japonais qui parviennent jusqu'à nous sont rares.

Tout d'abord, attention. Sous couvert de jeu de commerce, nous avons ici un jeu qui reste plutôt abstrait. La thématique colle suffisamment bien pour aider à mémoriser la mécanique, mais c'est cette dernière qui est clairement le moteur du jeu.

Le matériel est tout à fait satisfaisant. De jolies cartes, un plateau et quelques pions en carton, et pour finir de remplir la boîte, de petits bateaux en bois. Le tout est coloré et agréable à manipuler.

Le jeu est fluide, chaque joueur n'ayant qu'une action à faire à son tour parmi les trois disponibles, et chaque choix sera un dilemme perpétuel. Si je prends l'argent, mon adversaire pourra plus facilement acheter le stock. Si j'avance les deux couleurs, vais-je parvenir à protéger celle qui n'arriverait pas à destination ?
La réservation est une action à ne pas sous-estimer. Elle permet évidemment de se réserver une carte, mais aussi de bloquer une couleur, et surtout de temporiser.

Une chose amusante: le jeu a trois visages assez différents suivant le nombre de joueurs. Très calculatoire à deux, très chaotique à quatre, c'est probablement à trois joueurs qu'il offre le meilleur équilibre hasard/contrôle.

Au final, son aspect relativement abstrait pourra décevoir certains joueurs, mais Traders of Carthage reste un jeu très malin auquel il serait dommage de ne pas laisser sa chance si l'occasion vous est donnée d'y jouer.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default