Les Chevaliers de la Table Ronde
Par Serge Laget et Bruno Cathala
Illustré par Julien Delval
Édité par Days of Wonder
3 à 7 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
90 min
Temps de partie
50,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Camelot, c'est pô de la camelote !

6,0

Lorsque j'avais découvert au cours de mes premières parties les Chevaliers de la Table Ronde, j'vais trouvé cela incomparable, mage-nifique, formidable, que du bon...

Tout est logique, les quêtes sont variées et bien trouvées, les joueurs même les occasionels) sont faciles à convaincre pour jouer et adhèrent rapidement au jeu (100% de contentement parmi les quelques 15 personnes initiées dans ces très nombreuses parties...).

La coopération change vraiment tout, et c'est agréable de se sentir soutenu par ses pair(e)s...sauf quand on est le sale vilain félon qui veut tout faire foirer mais sans qu'on sache que c'est lui qui va tout faire foirer, cet enfoiré !!! Mais qu'est ce que c'est jouissif, lorsque l'on est ce Rôôôgnutudjûûûû! ((c) Franquin) de félon lorsque l'on pose avec un grand sourire et au grand dam de ses faux(-sses) pair(e)s...


Parce que justement, nous arrivons par ce biais à un défaut du jeu difficilement gérable (enfin moi je trouve...) :

- Soit on joue en mode normal, et c'est facile...( Cool ! Mais où est le challenge ?).

- Soit on joue en mode écuyer ou en variante (soit que 3 PdB (ce n'est pas ce que vous pensez, un ppdb !) ou autre...) et là c'est super trop chaud s'il y a un félon...

Autre défaut : les quêtes, qui se répètent souvent au fil des parties et des parties qui reviennent à peu près toujours au même... Du coup, un sentiment de répétition s'installe, même si l'on change de personnaouge à chaque partie...

Le gros problème est surtout la faible variété des actions : je pioche, je pose, je pioche, je pose...

Décevant au fil des parties, donc...

Commentaires

Default