Ce jeu est sorti le 7 juin 2012, et a été ajouté en base le 7 juin 2012 par Docteur Mops

édition 2012
Par Britton Roney
Illustré par Matthieu Rebuffat, Marie Avril, Audrey Guiblet et Piccolo
Édité par Marabunta
Distribué par Asmodee

Standalone 2 éditions

CAC 40 voleurs

Panique à Wall Street est un party game ++, avec un minimum de stratégie à avoir pour s'en sortir vainqueur. L'originalité du jeu est la division du groupe en deux camps, au sein duquel les joueurs occupant le même rôle seront en concurrence. Plusieurs phases s'enchaînent, de manière assez originale, avec un mélange de négociations, d'enchères, de calcul. On peut y jouer jusqu'à 11, et c'est d'ailleurs le nombre qui fait l'intérêt, a priori faible en dessous de six joueurs. Dans le genre, c'est excellent.
Matériellement, les joueurs sont plutôt bien servis (même si au vu du prix, c'est le minimum syndical), les graphismes sont élégants, souvent drôles. Seul bémol, les jetons des investisseurs nécessitent un deuxième coup d'oeil pour être différenciés. L'élégance pastel leur sied bien, moins au rythme du jeu.

Alors pourquoi un 3/5 et pas un 4 ? Parce que le jeu aurait mérité mieux, quitte à être livré en deux versions, avec des règles avancées. Des parties avec des fins fluctuantes - pourquoi ne pas avoir une fin surprise entre quatre et sept tours ? Des cartes événements qui auraient pu aider un peu à la prévision, ou au chaos, au-delà d'un simple lancer de dé. On est amplement satisfait du jeu, sans pouvoir s'empêcher de dire "ce pourrait être encore mieux, plus complet, avec plus d'options, etc.".

Bref, on ne se sent pas aussi satisfait qu'un broker ayant touché sa prime annuelle. Ca ne doit pas empêcher de se procurer ce jeu, qui est bon; mais peut-être inciter l'éditeur Marabunta à travailler un peu plus ses productions.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default