Les Jeux du Fictionnaire - Classic Encyclopedia
4 à 7 joueurs
Nombre de joueurs
10 ans et +
Âge
20 min
Temps de partie
8,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Ça va faire un tabac (ça, c'est fait...)

8,0

Le Jeu
Genre
Jeu d'ambiance

ça ressemble à
Petits Crimes et Faits Divers, Poker, Gambit 7, Time's Up, Unanimo, etc. Enfin, un petit peu de ci, pas mal de ça...

Le Ressenti
Les clés du frisson - pourquoi y jouer ?
- Les questions : surtout une fois qu'on a la réponse...
- Le bluff (côté Joueurs) : inventer une réponse plausible sans qu'elle le soit trop (surtout quand on voit la vraie réponse) ou choisir de donner la bonne réponse par choix tactique.
- Le bluff (côté Candidat) : jouer au "mentalist" en cherchant les tics trahissant les mensonges, évaluer les réponses, chercher les éventuels doublons.
- Le format : ça tient dans une poche, dans un sac ou autre à la place d'un vrai paquet de clope. Pas con, du coup, les fumeurs fument moins...

Ce qui m'a fait tripper
- Mentir les yeux dans les yeux, effrontément avec un visage de marbre en sortant le truc le plus con de l'univers, ça me fait kiffer.

Ce qui m'a pas trop bien beaucoup plus
- Comme tous les jeux à carte, il y a une durée de vie... Bon, après, vu le prix, le nombre de cartes et la possibilité de jouer avec d'autres joueurs, ça va, c'est quand même bien amorti, moins cher qu'un ciné à deux... Si on ne fait que des parties à 5, ça fait quand même 24 parties de 20-25 minutes. Soit 9 heures de jeu. Soit moins de 20 centimes par heure et par joueur...

Pour le format, heureusement qu'on n'a pas eu le droit à des paquets de préservatif. Sinon, y'aurait bien eu une ligue anti-avortement quelconque pour faire sauter les bureaux de DoW...

Charles-Antoine - l'éternel débutant
Il est bon public des jeux d'ambiances, donc ça commence bien. Et contrairement à Petits Meurtres et Faits Divers, il ne faut pas jouer de rôle devant tout le monde. il a bien accroché le Charles-Antoine, d'autant que ça se joue bien pendant l'apéro (merde, on a le droit de parler d'apéro avec un jeu au format paquet de cigarettes ?).

Captain Migou - le hardcore gamer
Le bluff et la gestion des réponses, ça donne un goût de jeu pas si crétin-crétin que ça pour le Captain Migou. En plus des cris et des rires, il y a trouvé son compte de réflexion façon Holmes. Le seul truc qui l'a embêté, c'est que Charles-Antoine lui casse un peu la baraque par moment. Comme ce dernier joue en s'amusant mais sans chercher à "jouer le point", ça casse les tactiques du Captain (genre faire gagner ou perdre tel joueur en fonction des scores)

Commentaires

Default