Ca souffle du chaud et du froid !

6,0

La découverte du plateau de jeu laisse une impression un peu confuse. Il est certes soigneusement décoré mais tous les villages et chemins semblent être posés au hasard. Le résultat est agréable à l’œil mais peu lisible.
Côté négatif on regrettera aussi les paravents bien peu pratiques. L’ensemble du matériel est toutefois de bonne qualité avec notamment la présence de figurines finement sculptées.

Le décompte des points est déroutant mais diablement original. On procède par élimination pour chaque influence. Un système rarement utilisé dans les jeux de société et pourtant très excitant. C’est certainement le point fort de ce jeu.

Le hasard est certes très présent (placement des ressources et des lieux tirés au sort) mais s’intègre bien à ce jeu de programmation. On peste souvent de ne pas être à côté des bonnes ressources et les 7 tuiles pour programmer son parcours paraissent bien insuffisantes pour parvenir à ses fins. Les choix semblent tout de même limités. La répartition aléatoire des denrées et l’impression de subir plutôt que choisir irrite quelquefois à juste titre les poils des yacks…

Himalaya est donc loin d’être un jeu parfait mais remplit honnêtement son contrat : distraire et amuser sans provoquer un quelconque ennui.
Le thème distrayant, l’absence de temps morts, le génial système de désignation du gagnant rattrapent avantageusement les évidents défauts de ce jeu de programmation.
Enfin l’originalité de sa présentation et de ses règles est tout à son honneur.

Commentaires

Default