Ce jeu est sorti le 1 nov. 2013, et a été ajouté en base le 22 août 2013 par Docteur Mops

édition 2013
Par Etienne Espreman
Illustré par Alexandre Roche
Édité par Pearl Games
Distribué par Millennium

Standalone
45,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

Ca se frite à Bruxelles

Bruxelles c'est un jeu qu'on pourrait penser simple comme une bonne blague belge, et en fait pas du tout.

Il m'a fallut une bonne heure et demi pour transformer la règle en powerpoint de synthèse (ce que je fais pour mes "gros" jeux)

Car oui c'est un gros jeu. Comptez 20 bonnes minutes pour expliquer les règles, en étant très bien organisé.

Les règles d'ailleurs, sont assez mal fichues. De prime abord pourtant elles paraissent bien. Puis on se rend vite compte qu'une lecture légèrement diagonale peut vous faire louper des points essentiels de la règle ("ah tiens on gagne 5PV si on construit sans materiau blanc" "ah tiens on gagne 5PV si on construit une tuile du dernier étage" ). Tout n'est pas assez mis en avant, donc il est important de bien la lire pour ne rien rater.

A leur décharge, le jeu est riche. Beaucoup de mécanismes, pour la plupart connus mais jamais mis tous ensemble.

Mais alors est-ce que c'est bien ? Beh oui, il a eu l'As d'or quand même !

Est-ce qu'il est beau ? Bof, le style art nouveau me laisse assez dubitatif, mais ce n'est pas rebutant pour autant. J'ai acheté le jeu de mon plein gré, donc c'est que c'est supportable.

Est-ce qu'il est dur ? Non, au final pas vraiment, mais les choix stratégiques sont très nombreux. Pas moins de 9 actions principales, 5 actions secondaires, et des manières de scorer très variées. Au final la première partie peut être assez déroutante.

Pas un jeu pour débutant, c'est certain.

Un jeu pour ceux qui veulent investir un peu de temps dedans, pour en apprécier toute la saveur.

Mais un bon jeu, assurément.
 Les plus
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default