Dust : le jeu de plateau

de Angelo Zucca et Spartaco Albertarelli
Dust : le jeu de plateau
6.74 
25 avis

Description du jeu :

Sauvez le monde ou amenez-le à sa destruction. Que ce serait-il passé si la seconde Guerre Mondiale ne s’était jamais terminée ? Que ce serait-il passé si une technologie extraterrestre avait aidé à l... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 55,00 €

Ca c'est du jeu de baston !

Ahh Dust.C'est l'addiction : après une partie, on a envie d'en faire une autre. 4 heures de tension (en moyenne) extrême, de retournements de situation, d'actions d'éclat...ou qui tournent au drame le tour suivant.
Un jeu de conquête bien plus évolué qu'un simple Risk, où les cartes que l'on tire (il faut les faire tourner, leur coût n'est pas cher) détermine la stratégie que l'on adoptera lors du tour, avec le pouvoir spécial attaché à cette carte.
A moins de 6 joueurs les provinces vides seront comblées par des unités neutres ne pouvant attaquer et qu'il vous faudra éliminer...ou pas ! Elles peuvent en effet servir de rempart bien efficace contre les autres joueurs.
Le jeu est nerveux, un joyau de stratégie pure. Il vous faudra cependant acquérir le plus de majorités (terrestre, navale ou industrielle) pour vaincre, car le but du jeu est d'atteindre le premier les 40 points, et les majorités en rapportent 2 à la fin de chaque tour.
L'arsenal : Chars, mechs, flottes, bombardiers, chasseurs.
Les moyens : attaques conventionnelles, tirs de missiles, débarquements, bombardements, attaques de sous-marins, largue-mechs et j'en passe.
Il faut évidemment essayer de garder ses ressources afin de pouvoir acheter le plus d'unités, d'usines et de cartes possibles.
Les combats se font avec des dés spéciaux : 2 faces sur les 6 sont marqués d'un symbole de cible et représentent une touche, les autres sont vierges, ce qui permet assez bien d'avoir une idée du nombre de dés à jeter pour avoir un minimum de chances de remporter les batailles selon les probabilités, tout en fardant le piquant des dés pour l'ambiance hasard des combats.
L'esthétique est très réussie, sauf celle des figurines dont je ne suis pas fan car elle est assez symbolique, mais elles ont le mérite d'être là et de rendre le jeu bien plus vivant qu'avec des pions en carton (ou pire, des cubes en bois) et de plus, il y en a 800 (!). le matériel est dans l'ensemble superbe, un magnifique plateau, du carton épais, de jolies cartes.
Le jeu est très jouable à 3, fait assez rare pour ce type de jeu.
Et le prix du jeu est très loin d'être excessif au vu d'autres productions où on se retrouve pour le même prix avec trois fois rien...
Bref un jeu très équilibré, rapide, tendu, beau et qui latte à 100 %. Une réussite italienne, un revival du Risk-like !

Edit : je me permet de corriger la mauvaise interprétation des règles lue sur l'avis de Zombie 1871, et qui n'est pas inscrit sur le forum :
- Pour la suprématie terrestre (et navale) ce ne sont pas les figurines qu'il faut compter (ouf) mais bien les zones.
- Lorsque l'on perd une capitale, il faut essayer d'en reprendre une (peu importe laquelle) sinon on ne peut gagner (même arrivé à 40 points). Une capitale en moins=6 points de production en moins.
- La diplomatie est possible, il suffit de causer ;-)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default