Risk 2210 A.D.
2 à 5
Joueurs
10 ans et +
Âge
360 min
Temps de partie
60,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

C'était riské, mais on l'a essayé...

4,0

Ne sachant vers quel jeu se tourner un soir où chacun avait envie de jouer, on tombe nez à nez sur la boite de Risk 2210AD.

Au regard d'une boite alléchante, avec plein de matos dedans, on s'est vite persuadé que ca devait être sympa en n'ouliant presque le titre du jeu : "Risk"...

Après une lecture rapide des régles et l'attribution des petites figurines en plastoc à chacun des joueurs, chacun place trois par trois ces troupes dans les différents territoires.

La france et l'espagne sont devenues l'Andorre, les USA ont splittés en plusieurs pays, la lune attend d'être conquise, allez c'est parti pour cinq tours de baston...

Après un premier tour, le premier joueur, détérminé par une rapide scéance d'enchère avec des jetons d'énérgie à poing fermé, peut acheter de nouvelles troupes, acquerir des cartes actions, puis déplacer ses troupes.

A l'instar du Risk Classique, lorsqu'un troupe se retrouve dans un territoire advserse, ca fight. Lancé de dés de l'attaquant, riposte du défenseur, et chacun fait son petit bonhomme de chemin en s'installant dans divers territoires, tentant de posseder des continents entiers, source de jeton d'énérgie supplémenantaire.

A la fin du deuxième tour, on commence tous à se regarder d'un oeil abbatu en se demandant qui à eut l'idée de sortir cette #&@#$% de boite...

Non pas que les ajouts soient mauvais, mais vraiment, le système original est réellement soporifique :
- La seule interaction lors du tour d'un autre joueur se résume à lancer des dés pour défendre ses territoires. A cinq joueur, on s'emmerde ferme entre les tours...
- Au bout du troisième tour, un joueur peut être quasiment éliminé de la partie
- Après un tour complet de jeu, les territoires ont pu completement changer de propriétaires, ne laissant aucune chance de develloper une réelle stratégie.

Après le troisème tour, on s'est tous regardé en se disant que franchement on ne nous y reprendrait plus à être attiré par un jeu aussi lourdingue...

On a directement rangé la boite en se disant que ce maudit jeu nous avais déjà pourri deux heures de notre temps et qu'il était temps d'arreter les frais.

Non, franchement, c'est pas demain la veille qu'on me retrouvera autour d'un table de risk...

Commentaires

Default