Sobek
Par Bruno Cathala
Illustré par Mathieu Beaulieu
Édité par Gameworks
2 à 4
Joueurs
8 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
20,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique Ludique

C'est le souk en égypte.

sur Sobek
8,0

Sobek n'est pas sans rappeler un certain Jaipur et je ne suis pas le seul à le constater.
Mais le marché c'est enrichi lors de sa migration du palais du maharadja vers les rives du Nil.

Déjà on peut jouer jusqu'à quatre : ce qui n'est pas rien.
Ensuite on peu s'attaquer à ses adversaire grâces a certains personnages.
Enfin il y a la corruption qui offre encore plus de choix : en plus de chercher le produit qui nous arrangera le plus sans en prendre trop, il faut chercher celui qui arrangera le plus ses adversaire afin de les forcer a devoir prendre un maximum de corruption pour l’obtenir.

Si la corruption est une bonne idée à 3 ou quatre joueurs je trouve par contre qu'elle prend trop d'importante à deux joueurs.
En effet comme on à peu de concurrence il est facile de faire des gros scores et le total est souvent proche de celui de son adversaire.
Sauf que un des deux va forcément avoir le malus pour parfois une seule carte d'écart.
Il voit alors ses gains divisé par deux (à un ou deux chouilla prêt).
En effet on recule d'un symbole par tranche de 10pts et de mémoire les symboles sont séparés de 5 cases (peut être pas tous mais les chiffres c'est sur) : résultat vous gagner 50pts vous en perdez 5*5 = 25pts, vous gagner 22pts vous en perdez 2*5 = 10pts ...
Ce qui sur un gros score fait très vite pencher la balance.
C'est dommage au départ la corruption est un risque a gérer, faut peser le pour et le contre avant de choisir sa carte.
A deux joueurs faut juste essayer de rester toujours sous la corruption de l'adversaire, je n'ai encore vu personne être 1er en ayant été deux fois corrompu même si il en abuse pour faire un gros score.
Du coup à deux je préfèrerai un Jaipur qui est moins "tout ou rien".
Mais j'aime quand même Sobek, même a deux, le façon de jouer est différente c'est tout.

Commentaires

Default