Alchymia
Par Frank Schwab
Illustré par Colegram
Édité par (auto Production)
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
8 ans et +
Âge
60 min
Temps de partie
26,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

C'est cristallisé ou bien ?

8,0

"Alchymia" est un jeu Suisse distribué en France par un petit autoéditeur/distributeur grenoblois. A priori, ce n'est pas très aguicheur, mais après s'être penché sur le jeu, on s'aperçoit qu'il n'est pas dénué d'intérêt.

Vous incarnez un alchimiste, qui essaye de synthétiser un cristal noir. Pour cela, vous devrez réaliser les cinq types de cristaux disponibles dans le jeu.

Réaliser un cristal est une action de longue haleine. En utilisant des cartes potions de couleurs différentes, vous allez placer ou enlever des atomes de couleur sur votre modèle de cristal. Les actions pour placer et enlever des atomes sont considérées comme des recettes, et la réalisation de cristaux vous donne la possibilité d'accéder à de nouvelles recettes pour la suite du jeu (comme échanger un atome avec un adversaire par exemple).

La difficulté du jeu va donc crescendo, car plus vous vous approchez de la réalisation d'un cinquième cristal, plus vous avez de recettes à votre disposition (et vos adversaires aussi).

Le matériel est assez sympathique, avec de belles gemmes de couleurs, des plateaux individuels représentant votre cristal en cours de réalisation. Les cartes de potions sont elles un peu minces, probablement à durée de vie limitée.

Ce jeu va passionner de 2 à 5 joueurs, mais je pense qu'il doit être plus passionnant à 3 ou 4 qu'à 2 ou 5. En effet, le jeu devient rapidement chaotique au fil des tours à 5, les joueurs ayant de plus en plus de recettes à leur disposition et n'hésitant pas à s'en servir. Il est alors assez difficile de déterminer une stratégie, ne serait-ce qu’à un tour.
A deux , c'est l'inverse. Il ne se passe pas grand chose et la victoire dépend beaucoup de la chance que vous avez dans le tirage des cartes potions.

Il faut aussi souligner un aspect que je n'aime pas dans certain jeu, c'est la possibilité de s'acharner sur le premier jusqu'à ce que tout le monde ne soit pas loin de gagner et que le vainqueur se désigne enfin au bon vouloir de certains. J'ai décelé ce risque dans « Alchymia » et c'est pour ceci que je ne mettrais pas la notre maximale subjective ;o) de 5/5...

Une belle surprise donc, peut être un peu chère, mais ça vaut le coup pour encourager les auteurs de jeux moins connus à nous proposer leurs créations.

Commentaires

Default