C'est ballot ou c'est bateau ?

sur Hansa
6,0

Le jeu n'est pas désagréable du tout. Il a déja été dit qu'il est fluide, bien conçu, bien testé, bien allemand en somme. Michael Schacht est un auteur qui a fait ses preuves et celui-ci ne dépareille pas les autres. Mais on est là très loin de Sankt Petersburg, et le plaisir de jouer n'est pas le même, il s'en faut.
La comparaison avec Kogge est assez pertinente : même thème, même époque, même genre de mécanisme... même plateau tristounet, mêmes couleurs ternes, même incohérence dans la représentation des ressources (la fourrure est orange et l'ambre violet dans Kogge (!), ici on ne sait même pas quoi est quoi.
Mais là où Kogge est passionnant de subtilité stratégique, Hansa paraît fadasse et pâlichon. La profondeur stratégique est très limitée car les déplacements du bateau sont imprévisibles.
Le bon côté, c'est que ce jeu est jouable dès 10 ans alors que Kogge ne plaira qu'aux joueurs adultes...et passionnés

Commentaires

Default