Amyitis

de Cyril Demaegd
Amyitis
8.71 
145 avis

Description du jeu :

590 avant JC. Nabuchodonozor, roi de Babylone, épouse la splendide Amyitis, fille du roi des Mèdes. Mais la belle se languit de son pays à la végétation luxuriante. Pour elle, le roi décide donc de fa... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 34,00 €

By the rivers of Babylon...

Ah, la Mésopotamie; ses donzelles férues de jardinage, ses champs multicolores, ses chameaux qui tournent en rond, et ses prêtres qui s'éclatent à la queue leu leu. Avec un thème pareil, il y avait assurément de quoi en tirer un superbe jeu: c'est chose faite avec Amyitis, peut-être l'un des Ystari les plus Ystariques de la gamme, si l'on peut dire. Du cube en veux tu en voilà, un pincée de majorité, un brin de placement, des stratégies multiples, de l'opportunisme et de l'interaction dans tous les sens.... bref, un saupoudrage de pleins de petits mécanismes intelligents et bien agencés, avec quelques trouvailles originales (comme le fait de recevoir des sous tant qu'on ne joue pas après avoir passé, sorte de « Caylus à l’envers », ou le système de caravane). Amyitis est assurément un jeu de tempo : il n’y a pas de bons coups, seulement de bons moments pour les faire. A ce titre, les victoires se construisent à chaque tour, et les points qui se grappillent tout au long du jeu. L’ensemble tourne comme un derviche stambouliote, même si c'est vrai que la belle ne se laisse pas apprivoiser aussi facilement, et qu'elle ne révèle ses multiples visages qu’au fil des différentes parties. Bref, avec son temps de jeu court mais intense, sa mécanique fluide et et sa très bonne rejouabilité, Amyitis est un jeu qui chez moi ressort toujours avec plaisir.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default