Ce jeu est sorti le 20 oct. 2003, et a été ajouté en base le 20 oct. 2003 par Guyomar

édition 2003
Par Kevin Wilson
Illustré par Brian Schomburg et Scott Nicely
Édité par Fantasy Flight Games
Distribué par Millennium

Standalone 2 extensions
39,95 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Bourrins, Bourrines vous m'avez compris......

Mmmmm Que dire de ce jeu, adaptation d'un jeu vidéo maintenant légendaire ?

Commes tous les jeux Fantasyflight Game j'avoue que je suis charmé par le contenu de la boite. Le matériel est vraiment chouette, les graphismes sont totalement calqués sur le jeu vidéo et donc c'est très très joli.

Bref si je devais simplement noter le matos je mettrai un bon 4 je pense.

Mais qu'en est il du jeu en lui même ?

Chaque joueur joue un camps parmis les 4 jouables (orc, morts vivants, elfes de la nuits et humains) et va construire sa petite ville, les unités armées parmis 3 types qui peuvent s'upgrader et qui frappent à des phases différentes. Chacun va faire ses batiments, récolter des ressources et allégrement mettre sur la gueule de ses petits camarades. A 4 le jeu se joue aussi par alliance et des scénarios sont disponibles pour varier un peu les objectifs à 2, 3, 4 joueurs, bref cela a l'air fort sympathique au prime abord.

Le soucis vient du fait que les designers ont trop bien réussi leur objectif à savoir calquer un jeu vidéo sur plateau. En gros vous allez produire à mort, balancer vos unités sur la gueule de l'autre et les dès trancherons. Bien sur il existe des subtilités qui rendent les batailles un peu stratégique et le principe des ressources qui s'épuisent sont censés permettre d'éviter les situations de blocages. Mais bon au final, les joueurs voient ce que font les autres et essayent de rester dans la course donc à moins de jouer contre un débile les premières bastons sont à force assez égale et les dés sont les dieux de la piste, idem pour les ressources puisque se sont les dès qui vont décidés des revenus et de l'épuisement des mines et enfin la capacités de mouvement des unités sont tellement ridicules que l'on voit arriver ses adversaires à des centaines de lieux à la ronde et donc pas moyen d'imaginer une stratégie surprenante. On bouge ses piles qu'on essaye d'avoir les plus fortes possibles et on balance du dés......

Etrangement j'ai vraiment eu l'impression de jouer au jeu vidéo avec à un moment une ligne continue de troupes allant au front. Cela donnait production à l'arrière des troupes fraiches, avancée des troupes des tours précédents au front et baston en première ligne en espérant épuiser l'autre. De l'autre coté c'était un peu pareil donc on aurait pu mettre le jeu en automatique et prendre une bière sans soucis..... Alors bien sur il y a des choix à faire sur les upgrades qu'on va développer et les batiments que l'on va construire mais franchement cela n'est quand même pas bien palpitant.

A++ Stouf

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default