Ghost Stories

de Antoine Bauza
Ghost Stories
8.23 
464 avis

Description du jeu :

"Wu-Feng, Le Seigneur des Neufs Enfers a localisé l'urne funéraire qui contient ses cendres. Ses hordes marchent déjà sur le petit village de l'Empire du Milieu qui les cache."Les joueurs, des prêtres... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 40,00 €

Bons baisers de Wu Feng

Plusieurs parties seul, à deux et trois joueurs

Ce que j’aime :
* Thème : Je trouve le thème bien rendu, le graphisme aide bien à s’immerger dans le village chinois. Puis le fait d’incarner un moine est assez rare, et c’est assez amusant de combattre des fantômes en compagnie de ses acolytes. Moi, je m’y crois.
* Modularité : Je trouve que le jeu tourne bien dans les toutes les configurations que j’ai testées. Il ne me reste que la configuration quatre joueurs à tester, mais je n’ai pas de doutes car, plus on est de fous, plus on rit.
* Ratio Format / Plaisir : Le format court (1h00) et l’accessibilité permet de prendre du plaisir en assez peu de temps, et avec tout type de joueurs.
* Rythme du jeu : Ca dépend du tirage, mais il n’y a que très peu de temps mort durant le jeu. On veut toujours faire deux ou trois choses lors du même tour alors que nous sommes limités à une seule action.
* Ce n’est pas qu’un jeu de chance : Malgré les dés, si vous la jouez bourrin, vous ne gagnerez pas de parties, à moins d’être très chanceux. Au fil des parties, on décèle petit à petit les ficelles du métier de taoïstes pour protéger avec succès le village chinois
* Communication nécessaire : Pléonasme pour un jeu coopératif, il faut quand même bien avoir en tête qu’il faut partager ses visions pour optimiser chaque coup.

Ce que j’aime moins :
* Chance : J’ai bien dit que ce n’était pas qu’un jeu de chance, mais elle est quand même présente. Le côté le plus frustrant et notamment sur le tirage des cartes fantômes où parfois un mauvais enchaînement peut faire perdre une partie pourtant bien contrôlée. Quelques jets de dés cruciaux manqués est parfois aussi rageant
* Balance des rôles : Comme tous les jeux où il est possible d’incarner des personnages avec des pouvoirs spéciaux différents, il y aura forcément des joueurs frustrés car ils ne sentiront pas utiles. De prime abord, le taoïste rouge (un peu comme le répartiteur à Pnademie) est le plus faible car il n’a pas un pouvoir de combat. Il faudra expliquer au joueur qu’il l’incarne qu’il est néanmoins quasiment indispensable aux autres.
* Du rangement à optimiser : Je trouve que la boite n’optimise pas le rangement du jeu. Quelques sachets en plus ou un thermo à la DOW aurait rendu l’installation et le rangement plus agréables.

Excellent jeu familial, il faudra éviter l’écueil de l’explication des règles un poil compexe (beaucoup d’informations) pour immerger tous profils de joueurs dans ce jeu de coop séduisant. Il reste néanmoins ardu et demandera quelques parties pour enfin vaincre le mal

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default