T.I.M.E Stories
Ce jeu est sorti le 5 sept. 2015, et a été ajouté en base le 13 déc. 2012 par Monsieur Phal

édition 2015
Par Manuel Rozoy
Illustré par Pascal Quidault, Benjamin Carré et David Lecossu
Édité par Space Cowboys
Distribué par Asmodee

Standalone 8 extensions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

"Bonjour ! C'est le jour de la marmotte !"...Encore ?...

...ou comment revivre 2, 3 fois, une situation déjà vue, en changeant les données et réparer la courbe du temps."Bonjour, c'est le jour de la marmotte" (ref film : Un jour sans fin)J'ai réellement vécu une aventure, la mécanique non complexe laissant plus de place à l'immersion. Le plateau blanc au design soft jouant en cette faveur. Bien sur que ce n'est pas sans rappeler un livre dont on est le héros, mais là, l'impression est différente. Il faut rappeler qu'ici, on manipule du matériel, on joue à plusieurs, on reste donc dans l'esprit convivial du jeu. Nous sommes plongés dans des époques que nous ne connaissons pas, des univers qui ont leurs propres règles. Sans étayer plus sur Asylum (je le redis ici, l'aventure fut d'autant plus forte du fait que je vis à 1 ou 2 km du véritable hôpital psychiatrique qui sert le scénario). Et quand je dis "que nous ne connaissons pas / qui ont leurs propres règles", c'est surtout pour dire qu'en lançant le 2nd scénario, nous avons vécu quelque chose de différent. Oui !Pas vraiment emballé au départ par les illustrations du scénario "The Marcy Case" (question de gout)(The Marcy Case : boite scénario non comprise dans le jeu de base) parce que ça faisait plus BD, moins réel ; et bien...Bizarrement et vous comprendrez mes dires en y jouant, le choix de cette charte graphique colle parfaitement à cette histoire et permet de vivre reellement quelque chose de différent. T.I.M.E STORIES est bel et bien un "système", une base. Dans les 2 scénarios (Asylum et The Marcy Case), on y retrouve la mécanique principale des jets de caractéristiques que je trouve extrêmement bien foutue et fluide, mais vous allez vite comprendre que chacun des scénarios a ses particularités, ses prorpres grosses surprises. Ouiii ! Nous avons, moi et mes amis, été agréablement surpris dans certains lieux qui ont leurs propres "challenges" et mécaniques (ce mot peut faire peur, mais je vous assure que ces mécaniques servent à merveille au thème, à la situation).De plus, voyez en Asylum, une sorte d'initiation concernant les aspects mécaniques (encore ! [:P] ), parce que Marcy Case envoie du lourd. Non pas que le 1er scénario soit plus "facile" ou moins immersif que le second, mais on apprend à jouer différemment dans le 2nd et, sans alourdir plus le jeu de règles, elles créent la nouveauté, un réel nouvel univers avec Marcy.Je ne suis pas bon écrivain, je ne sais pas si je me suis fait comprendre, mais je peux vous garantir que je me suis 'éclaté' sur les 2. Chacun des scénarios vous transporte vraiment dans un autre univers, vous surprend par ses nouveautés. Vous vivez quelque chose de vraiment différent dans le style, les événements, et énigmes à élucider, complètement abordées différemment. J'ai vraiment hâte d'y faire jouer d'autres personnes, pour observer leur comportement, leur façon de jouer. Autre chose : n'attendez pas d'une volonté de vous faire vivre une autre sorte de "jeu de plateau", quelque chose de déjà vécu. Donc toutes les discussions sur la rejouabilité sont stériles (excusez-moi du terme). L'idée de l'auteur est de vous faire vivre une aventure avec tous les risques que comporte un jeu non rejouable. Ou si cela vous rebute, ce type de jeu n'est simplement pas fait pour vous....jusqu'à avoir essayé [:lol:] Pour ce que nous avons vécu, moi et mes proches, je vous dis : Merci Space Cowboys, merci aux différents protagonistes (illustrateurs et scénaristes). Je vous souhaite bon succès.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default