Bon mais un peu abstrait

8,0

Si j'ai pu être enchanté par l'immersion dans le thème de certains jeux de Martin Wallace, c'est moins le cas ici. La simulation de l'histoire du monde en 6 tours de jeu a évidemment entraîné une schématisation et une abstraction qui nuisent à l'immersion, d'autant que le niveau d'abstraction ne m'a pas semblé le même dans tous les secteurs du jeu (pourquoi devoir payer pour conserver les tuiles développement mais pas les territoires ?). Le mécanisme de "tour miroir" (où l'on ne peut reprendre que des actions semblables au tour précédent) est original mais n'est pas décisif, et le reste de l'interaction est assez classique, consistant surtout dans la pioche différentielle des tuiles de développement accessibles, en fonction de l'ordre de jeu. On est là dans la lignée de "Age of empire III". L'ensemble est tout à fait correct, mais sans doute un peu en retrait par rapport aux gemmes que nous sommes habitués à recevoir de cet auteur. Mais c'est peut-être intrinsèquement du au challenge de réaliser un jeu de type "Civilisation" jouable en moins de 3 heures. Quoiqu'il en soit, et pour conclure, j'y rejouerai volontiers, d'autant que les mécanismes ne sont pas compliqué... P.S. un truc tout simple : ne pas empiler les tuiles développement sur le plateau de jeu (assez glissant), mais les tirer au hasard et les placer en début de chaque tour.

Commentaires

Default