10,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Bon jeu d'ambiance

6,5

Le poker des cafards est un jeu de bluff extrêmement simple.

Il se joue de deux à six joueurs, avec 64 cartes divisées en 8 espèces d'animaux faiblement populaires (araignées, scorpions, mouches, crapauds, cafards etc...).

Les cartes sont distribuées aux joueurs (à deux joueurs, 10 cartes cachées sont écartées) et la partie peut commencer.

Chacun son tour un joueur pose une de ses cartes devant lui, face cachée, et indique au joueur de son choix de quelle espèce d'animal il s'agit. Naturellement il peut bluffer.

Le joueur interrogé peut essayer de deviner si la proposition est vraie ou fausse, s'il réussit, le joueur qui avait posé la carte la prend devant lui face découverte, sinon c'est le joueur qui s'est fait bluffer qui la récupère et la pose devant lui (dans un cas comme dans l'autre cette carte ne pourra être rejouée), on passe alors au joueur suivant.

Mais le joueur interrogé peut également décider de regarder la carte, sans la montrer aux autres, et de bluffer un autre joueur, qui devra à sont tour choisir entre essayer de deviner ou de bluffer etc...

La partie s'arrête lorsqu'un joueur n'a plus de carte à jouer ou s'il a devant lui 4 cartes représentant la même espèce de bestiole (5 à deux).

Ce jeu est donc très simple, puisqu'il ne propose qu'un seul mécanisme, lequel est entièrement basé sur le bluff, et quand je parle de bluff, c'est une version très basique, on est à la limite du double guessing, puisque les facteurs de bluff sont :

- les probas pour que la carte proposée soit de telle ou telle espèce (difficile à évaluer en début de partie)

- estimer si l'adversaire veut vous planter en vous bluffant sur une carte d'une espèce vous rapprochant de la défaite (parce que vous avez déjà devant vous des cartes de ladite espèce).

C'est donc très léger...plus léger ça serait du chi fou mi !

Toutefois, on s'amuse bien, notamment parce que le jeu désigne un perdant et pas de vainqueur, que l'on peut essayer de cibler un joueur pour le faire perdre avant soi et que la partie génère souvent une ambiance à la fois amusante et tendue.

Autre bon point, on peut y joueur aussi bien entre adultes qu'avec des enfants, même jeunes (4-5 ans).

Les illustrations sont très chouettes (elles sont très stylisées, donc on peut ne pas aimer), les cartes ne sont en revanche pas gauffrées et, avec leurs bordures noires, elles ne respirent pas la longévité. Donc

Rayon défauts : avec une seule mécanique de jeu, reposant qui plus est sur le bluff, les parties sont très répétitives, d'autant qu'elles peuvent s'éterniser si les joueurs usent et abusent de la faculté de regarder la carte qui leur est proposée pour bluffer un autre joueur.

Bref un bon jeu d'ambiance, qui contrairement à bien d'autres marche super bien dans un contexte inter générationnel, à condition de savoir arrêter la session avant que l'ambiance ne retombe.

Commentaires

Default