Cry Havoc
7.86 
68 avis

Description du jeu :

Cry Havoc est un cri de guerre qui signifiait : « pas de pitié ». Dans ce jeu guerre simple, des scénarios vous permettront de simuler des petites batailles mêlant paysans, soldats et chevaliers.Une s... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :

Je regarde mon bambin d'un an et je reste songeur...

Oui je dois encore attendre que tu grandisses un peu pour te faire partager mes années collèges, pour que tu puisses comprendre la jouissance de mener une révolte de paysans où tu connais le petit nom de chacun... que tu puisses toi aussi charger avec ce bon Sir Alain qui s'est rangé du côté de ces malheureux en guenilles...
alors que moi, je prendrai les hallebardiers, les autres chevaliers et les arbalétriers et je chargerai sans pitié dans ton village, massacrant pour t'apprendre que la vie n'est pas comme dans les Walt Disney, que c'est pas toujours les gentils ni les enfants qui gagnent à la fin...

Je ferais en sorte d'user de toute sorte de stratagèmes pour être sûr que tu ne gagnera pas, comme ça tu apprendra la vie...

Arrête de pleurer voyons, ce n'est qu'un jeu ! fais chier ce pleureur, on dirait qu'il aime les pauvres... pfff... ah mais alors, j'ai réussi ? J'ai été pédagogique ? Non, j'ai eu du bol...

humhum... pardonnez-moi, je rêve à lettre haute...

En tout cas je me languis de ressortir ces petits pions en cartons avec leurs trois caractéristiques et leurs côtés blessé, assommé, mort... sur ces cartes hexagonales vraiment très sympathiques...
D'expliquer ce que veux dire champs de vision, soustraction, division. D'enseigner à accepter le hasard du dé. De faire comprendre de nombreuses petites règles très simples mais aussi pourquoi c'est pas bien d'envoyer ses troupes tout droit sans les protéger, pourquoi on laisse plutôt les archers en arrière, etc.

Pas utile ? Meuh si...
En tout cas moi, je viens de passer un bon moment dans ma tête à repenser à toutes ces heures de bonheur et d'approche historique...
Vive Cry Havoc ! Mon premier jeu de plateau dans ma vie, mais aussi la première phrase en anglais que j'ai appris... Pas de quartier !!!

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default