Hiroshima mon amour ?

8,0
La guerre froide ne s'est pas détendue, l'atome a condamné les humains à vivre dans des cloches en béton et votre rôle est d'apporter du bonheur lyophilisé aux survivants. Cette uchronie est le thème du jeu Fallout Shelter : savoir gérer au mieux un abri antiatomique pour donner plus de bonheur aux habitants que nos concurrents.
Le matériel du jeu est particulièrement soigné : des petits figurines miniatures différentes pour les résidents, une boite en fer avec des motifs en relief, graphisme des cartes assez sombre (on est sous terre) mais avec pleins de petits détails, iconographie très claire et bien lisible.
Les règles sont assez simples et le livret plutôt clair (15 minutes d'explications). La mise en place assez rapide.
Fallout shelter est un jeu de pose d'ouvrier : on pose un ouvrier sur un emplacement d'une des pièces de l'abri et on effectue l'action. Il va falloir collecter trois type de ressources pour ensuite éventuellement les dépenser afin d'agrandir l'abri en prenant possession de nouvelles pièces (accessibles à tous par la suite). d'offrir du bonheur aux résidents, d’acquérir des objets qui nous octroient des pouvoirs, embaucher de nouveaux résidents, etc.
Parmi les petits plus qui permettent de rendre le jeu un peu plus complexe : la possibilité de doubler les actions en dotant d'une spécialité le résident.
Autre petit plus : entre chaque tour des menaces apparaissent et viennent bloquer les actions. On pourra également utiliser nos résidents pour tenter de combattre celle-ci (mieux vaut avoir des armes pour cela).
La partie s'arrête quand un joueur a réussi à construire 6 salles ou quand le stock de menace est épuisé.
Le joueur ayant collecté le plus de points de bonheur remporte la partie.
Les mécanismes du jeu sont assez classiques, rien de bien transcendant ou original.
Il y a pas mal de cartes objets et salles, ce qui permet de renouveler les parties et le jeu est assez équilibré.
Le matériel justifie le prix du jeu, prix peut être un peu élevé pour un jeu pas très complexe.
Ce jeu familial (avec quand même pas mal de gestion) est plutôt réussi notamment grâce à une très bonne immersion (le thème colle au jeu).

Commentaires

Default