13 Couronnes
Par Romain Caterdjian
Illustré par Vincent Joassin
Édité par Yoka
2 à 5 joueurs
Nombre de joueurs
7 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
15,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

13 couronnes pour une épiphanie ludique

7,0
Du côté de la mécanique, on est face à un jeu accessible pour tous mais avec une très chouette rejouabilité. Il n’y aura jamais une partie qui ressemble à l’autre grâce à cet effet de changement permanent de « règles » lié à la destitution et l’institution des différents rois ou reines.
On est tout de même dans un jeu où il faudra être stratège pour suffisamment coincer l’adversaire tout en s’assurant d’avoir une bonne main pour réaliser les lois en vigueur du royaume soit pour obtenir des couronnes, des bonus ou encore pour quelques fourberies.
L’interaction est très présente. On n’a pas le temps de s’embêter en attendant le tour du voisin. Il faut toujours être aguet tant du côté de la loi en vigueur mais aussi de ce qui se passe à côté sans oublier son propre jeu. Il y a juste la question des couronnes, j’ai joué à plusieurs parties avec les couronnes visibles et les couronnes cachées pour chacun des joueurs. On a testé cela car on a remarqué que dans une partie où celles-ci étaient visibles, les adversaires fonçaient sur le majoritaire et lui faisaient en voir de toutes les couleurs. D’un côté c’est relativement frustrant de se sentir clairement attaqué de toute part. De l’autre, c’est le sort des Rois avec trop de pouvoir non ?
Le fait de les cacher apportait une surprise quand quelqu’un annonçait les avoir. On ne le voyait pas toujours venir et à un moment, cela devient compliqué de se rappeler ce que possède chacun des joueurs. J’ai envie de dire sur le coup que vous pouvez jouer avec les deux méthodes, cela fonctionne. Prenez celle qui vous convient le mieux.
Du côté esthétique, il faut savoir que j’adore le style graphique de Vincent Joassin. D’ailleurs, je me suis déjà étalé sur cela dans mon article sur Contract. J’adhère totalement au flat design. C’est propre, c’est net et c’est joli si on aime ce style-là. La qualité du matériel, en lui-même, est chouette avec des cartes solides et des jetons bien épais qui pourront résister à la hargne des rois et reines en lice pour le trône.
Au final, on y rejoue sans détour et on enchaîne les parties en tentant de jouer les meilleurs coups possibles. C’est un bon jeu pour s’échauffer les neurones avant de rentrer dans un jeu plus velu.
On a aimé :
La diversité et la variété des parties
L’absence de monotonie
La rapidité des règles
La clarté de la symbolique
La qualité du matériel
Le style graphique (goût personnel)

On a moins aimé :
L’effet de groupe pour empêcher un joueur de gagner.
Retrouvez l'article en entier sur https://desjeuxunefois.be/index.php/2020/02/13/13-couronnes-pour-une-epiphanie-ludique/

Commentaires

Default