Darjeeling
Ce jeu est sorti le 28 janv. 2008, et a été ajouté en base le 21 oct. 2007 par Oliv

édition 2007
Par Günter Burkhardt
Illustré par Christof Tisch
Édité par Rio Grande Games et Abacusspiele
Distribué par Oya

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Boisson rafraîchissante

Darjeeling fait partie de cette cohorte de jeux actuels que l'on sort facilement tout simplement parce qu'ils sont très faciles d'accès. Le déroulement d'une partie est lui aussi très fluide: 3 petites actions chacun, dont une optionnelle, et hop, au suivant.

Une durée un poil trop court avec la règle officielle. Il est facile de remédier à cela en jouant non pas en 100 points, mais en 150 ou 200. Le problème dans une partie en 100 points est que celle-ci peut être rapidement pliée à la suite d'une récolte très favorable, c'est à dire où l'étalage de caisses d'une couleur s'enchaîne bien: attention aux séries (2x) 3-2-1 demi-caisses. En 200 points, vous aurez beaucoup plus de profondeur tactique et serez moins soumis à l’aléatoire du tirage initial des tuiles.

L'échelle de comptage à 5 joueurs paraît curieux . Le multiplicateur (x3) apparaît 3 fois, ce qui est beaucoup. Cela a tendance à accentuer l’effet aléatoire du tirage de tuiles et raccourcir encore la durée des parties.

On reconnaît un bon joueur de Darjeeling a une bonne maîtrise du timing. C’est là qu’est le jeu :faut-il se fixer des objectifs à court terme, à moyen terme, à long terme ? Peut-on se permettre de courir plusieurs lièvres (couleurs) à la fois ?

Un plaisir qui a tendance à s’émousser au fil des parties. A quoi ça tient ? Peut-être aussi aux situations un tout petit peu stéréotypées rencontrées jusque là. Surtout, ébloui à sa découverte, j’attends encore la « partie ultime » avec des tas de rebondissements et de péripéties qu‘une partie en 100 points a du mal à donner, encore une fois.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default