Ce jeu est sorti le 30 sept. 2014, et a été ajouté en base le 25 avr. 2014 par Docteur Mops

édition 2014
Par Sebastian Bleasdale
Illustré par Denis Zilber
Édité par Space Cowboys
Distribué par Asmodee

Standalone
50,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Boire la Tasse !

Et si Black fleet était un jeu des « éditions pouet pouet » et pas des Space Cowboys, en aurait-on autant parlé ?

Après le visionnage de ce superbe docu, on y comprend une chose, les SC, c’est un peu comme les mecs de « mission impossible » : ce sont des professionnels. Ils savent tout faire, ils savent vendre leur produit et créer l’envie.

Expérience, gros buzz, packaging...et voilà Black Fleet propulsé « must have « dans la tête des gens avant son existence. Bien joué mr Phelps.

Et si BF n’était pas un jeu des SC...

Mais retour en magasin:l’expérience, les moyens, l’envie permettent aussi de proposer un matériel classe et de qualité: bateaux en 3d, superbes cartes aux illustrations variées, grande carte (lisible), pièces en métal...jusqu’au thermoformage qui colle au thème du jeu...Une petite oeuvre d’art et on remercie l’équipe d’avoir poussé le détail jusqu’au bout.

Le jeu, quant à lui, est loin des qualités de son contenant, c’est léger, très léger...

On transporte des marchandises qu’on doit vendre pour gagner des sous afin de débloquer ses cartes (comme dans un « mini villes » maritime) qui donnent des « pouvoirs » (traverser des îles, toujours tout vendre au prix le plus cher...) Ses propres « pouvoirs » changent de parties en parties, c’est vraiment la bonne idée du jeu. Hélas, le tirage de départ peut faire la différence suivant que les cartes s’accordent ou pas.

On se déplace, on ajoute des cartes spéciales et on fait son action.

Alors il faut faire attention aux pirates, ne pas s’approcher des frégates... c’est beau sur le papier...en vérité, impossible de calculer un minimum, les cartes spéciales tirées étant totalement aléatoires, votre adversaire peut, d’un coup, avancer plus rapidement/tirer plus loin, -...etc... Tout est donc possible... Partant de là, on essaie de ne pas se jeter dans la gueule du loup et de faire au mieux, mais éviter le pire tient souvent à ce que X ait choisit un autre joueur plutôt que vous... Aléatoire, voire chaotique.

Un jeu ultra familial, dans la lignée de « Risk » « Canon noir » et « Pirates »...où l’on a remplacé les dés par des cartes. Un jeu « calibré pour les supermarchés ».

Vous me direz : « Et alors, il est où le souci,on peut faire des jeux pour les 8/10ans »...

je vous dirai « pourquoi ce « 14+ » sur la boîte qui laisse présager autre chose d’un peu plus soutenu

Bref,je suis déçu, sûrement plus par l’agitation faite autour de ce jeu que le jeu lui même (léger quand même). Bleasdale avait pourtant réussi un beau coup avec ses Lemmings.

Déçu également par ces « Expendables ludiques »...

Il y a quelques mois Space cowboy était célébré à grand coup de trompettes... Bon sang, la fine fleur du jeu réunit dans une même équipe !...Ca vendait du rêve... Aujourd’hui le rêve sent l’eau de cologne bon marché et la production s'avère moins innovante que des éditeurs qui n'ont pas leur poids.

Un seul conseil, moussaillons : faites au moins une partie avant de claquer vos 50 e.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default