Ave Tenebrae
Ce jeu est sorti le 5 nov. 2002, et a été ajouté en base le 5 nov. 2002 par Docteur Mops

édition 1986
Par François Marcela-Froideval
Illustré par Atelier 00
Édité par Jeux Descartes

Standalone 1 extension
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Boardgameurs, wargameurs, passez votre chemin

Ave Tenebrae est mon 2e wargame acheté, après Panzerblitz. Pour moi, il ne s’agit pas d’un jeu de plateau, mais bel et bien d’un wargame et c’est dans cet esprit que je donne mon avis.

J’y ai peu joué, peut être cinq parties, il y a bien longtemps ; comme je n’ai pas l’intention de le ressortir (faudrait déjà le retrouver lol), je commente de mémoire.

La complexité est vraiment faible (pour un wargame donc) mais inutilement renforcée par une foule de cas particuliers, des règles très confuses tant sur le contenu que sur la forme (caractères gothiques imprimés en marron…), du coup on se donne beaucoup de mal pour pas grand chose, puisque la simulation laisse franchement à désirer.

Bien que la thématique permette une grande liberté avec la simulation (personne ne va contester la vitesse de déplacement d’un dragon), on ne retrouve pas vraiment la possibilité de mettre en œuvre des tactiques éprouvées avec des unités « classiques » (je veux dire médiévales non fantastiques), je pense que c’est dû à la volonté d’équilibrage avec des unités fantaisistes.

Du coup le wargameur est déçu, d’autant qu’avec des règles à peine plus complexes, il existe des wargames accessibles à tous et pouvant initier les débutants, qui permettent des simulations relativement satisfaisantes et donc beaucoup plus intéressants (Panzerblitz par exemple).

On a l’impression que le thème fantastique a permis aux concepteurs de s’affranchir des contraintes de la simulation, au détriment donc de la crédibilité, ce qui est dommage pour un wargame.

J’ajoute qu’en plus de ces défauts, le matériel de piètre qualité (carte non rigide, pas de charte graphique cohérente pour les unités etc), risque de dégoûter ceux qui découvrent le wargame au travers ce jeu. (je conseille plutôt Zargo’s Lords, wargame encore plus simple, à thème heroic fantasy et beaucoup plus cohérent et satisfaisant sur le plan tactique).

Bref, à part une durée raisonnable pour un pousse pion de cette ampleur, le wargameur sera très déçu et le boardgameur effaré.

Commentaires

Default