Ce jeu est sorti le 28 févr. 2004, et a été ajouté en base le 5 janv. 2004 par 20.100

édition 2004
Illustré par Andrea Boeckhoff
Édité par Amigo SPIEL + FREIZEIT GMBH
Distribué par Gigamic

Standalone 1 extension
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.

Bien mais pas parfait

Le gros problème avec ce jeu, c'est que j'ai cette impression d'un gros problème d'équilibrage systématique.
La première chose que nous avons remarqué c'est que les saboteurs ne gagnaient jamais. Alors nous avons augmenté leur nombre jusqu'à écrire nos propres règles pour que le jeu devienne beaucoup plus agréable sur le long terme.

Notamment une chance un peu trop présente qui se fait vite sentir quand la personne contre nous pioche tout ce qu'il faut et qu'on se ballade avec des angles. Fin bref, c'est pas mal mais pas parfait.
 Les plus
Fun
 Les moins

 Voir d'autres avis...

Commentaires (3)

Guiz
Guiz
Petite remarque (cf. mon petit avis sur le jeu) : Saboteur N'est PAS un jeu coopératif :)
Il n'y a qu'un seul vainqueur à la fin de la partie ! Du coup, les nains doivent trouver la pépite (facile), mais chaque nain doit faire en sorte d'être le 1er à le faire (garder ses bonnes cartes, ne pas forcément aider un coéquipier pour pouvoir être celui qui trouve la pépite en 1er etc)... et en fait ça change quand même pas mal l'approche du jeu ! Sans cette (bonne) approche, il est évident que les saboteurs se font rouler dessus... mais du coup, le gagnant de la partie, c'est celui qui n'a jamais été saboteur...
Chips
Chips
Tout à fait d'accord, c'est pour moi le gros (faux) problème du jeu : il faut lourdement insister lors de la présentation sur le fait que c'est un jeu d'équipe où on gagne SEUL, et qu'il faut viser garder la victoire finale en ligne de mire (donc tout faire pour être celui qui met le dernier ou l'avant-dernier coup de pioche pour obtenir la pépite quand on est dans le camp des 'gentils') . Si les nains se contentent d'essayer de gagner la manche en cours, c'est en effet quasi-impossible pour les saboteurs.
En revanche, dès que tout le monde joue la "vraie" victoire, ça s'équilibre tout seul et il devient très difficile d'avoir des certitudes sur qui fait partie de son équipe. Il peut même être avantageux d'aider les saboteurs pour empêcher un joueur qui a plus de points que nous d'en gagner davantage, et on arrive parfois à des situations rocambolesques : j'ai déjà fait une partie à 5 où les nains ne sont pas arrivés jusqu'à la pépite... alors qu'il y avait eu fausse donne des rôles et qu'aucun saboteur n'était présent !
Default