Machi
Ce jeu est sorti le 9 déc. 2008, et a été ajouté en base le 24 nov. 2008 par 20.100

édition 2008
Par Loïc Billiau
Illustré par Loïc Billiau
Édité par Tilsit
Distribué par Tilsit

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

Beau et thème accrocheur, mais quelques faiblesses...

Machi est un jeu qui, de prime abord, fait une super impression.
Le matériel est beau, les cartes présentent de manière amusante les personnages du jeu.
Le thème du Japon médieval est vraiment bien rendu.

Les règles sont claires et agréables à lire. Quelques exemples illustrent les points importants.
L'explication du début de partie peut se faire en 20 minutes environ.

La partie se déroule en 8 tours, chacun décomposés en 4 saisons. A chaque saison les joueurs vont effectuer des actions différentes.
En début de partie et lors des tours suivants, les joueurs vont piocher des cartes villageois et bâtiments. Le hasard s'invite alors de façon très importante.
Les joueurs vont devoir associer les villageois et les bâtiments pour produire des richesses et du riz.
Le riz va servir à nourrir les villageois et les richesses à gagner des points de victoire.
A cela viennent s'ajouter des cartes évènements qui perturbent un peu le court de la partie et des cartes samouraïs et yakuzas qui vont permettrent d'attaquer les autres joueurs.
Les combats sont résolus par des cartes attaque et défense. Les combats présentent une phase intéressante et permettent de gagner des points de victoire.
Le problème, c'est que les samouraïs ont des niveaux différents et il est très difficile de vaincre un samouraï puissant avec un guerrier de plus faible valeur. Là encore, le hasard favorise les joueurs qui ont eu le bonheur de piocher les bons combattants.

Les tours s'enchainent, les écarts se creusent inexorablement entre les joueurs les plus chanceux et les autres et l'euforie du début de partie s'estompe progressivement.
Le jeu est de plus très long et les derniers tours ne font que confirmer les écarts de points entre les joueurs, sans apporter de réels boulversements.

Evidement, il y a un peu de gestion pour associer le mieux possible les villageois aux bâtiments mais, après 3 ou 4 heures de jeu on termine avec un goût d'amertume et la frustration de ne pas avoir pu lutter avec les joueurs qui ont pioché les bonnes cartes.
C'est vraiment dommage car le thème semblait très alléchant.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default