Pickomino
Par Reiner Knizia
Illustré par Doris Matthäus
Édité par Gigamic et Zoch
2 à 7 joueurs
Nombre de joueurs
8 ans et +
Âge
30 min
Temps de partie
12,00 € prix de vente conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

[avis en cours de changement]

6,0

[edit : je viens de me racheter ce jeu et d'y rejouer ; je suis en train de complètement revoir mon avis. Néanmoins, je ne renie pas ce qui est écrit ci-dessous.
De plus, je joue désormais avec une variante qui à mon humble avis change/améliore beaucoup le jeu : on n'accumule pas les dominos en une pile, mais en plusieurs. Libre à chaque joueur d'empiler comme il le souhaite.]

Pickomino est un jeu de dés. C'est tout.
Honnêtement, je ne parviens absolument pas à comprendre les joueurs qui notent ce jeu 5/5.

Argumentation.
Dans Pickomino, vous lancez 8 dés. Vous êtes OBLIGéS de sélectionner TOUS les dés d'UNE SEULE valeur. Si vous n'avez pas la CHANCE d'avoir obtenu un total correspondant à la valeur d'un domino disponible, vous DEVEZ les relancer car si vous vous arrêter sans rien faire, vous avez une PéNALITé. Puis vous DEVEZ à nouveau reprendre TOUS les dés d'une valeur qui sortent, mais DIFFéRENTE des valeurs que vous avez sélectionnées jusque là.

Votre choix va donc se restreindre à vitesse grand V à chaque nouveau lancer :
- vous éliminez de facto les valeurs déjà mises de côté
- vous éliminez les grosses valeurs présentes une seule fois (si vous ramassez le seul 5 qui vient de sortir, vous renoncez donc aux autres possibilités de 5, peut-être plus nombreux qui pourraient sortir lors d'un prochain jet, et donc vous minimisez grandement vos chances de total élevé néanmoins indispensable car ce n'est pas avec des 1, des 2 ou des 3 qu'on obtient des dominos)
- vous éliminez les petites valeurs présentes plusieurs fois (mobiliser deux ou trois dés sur huit pour 3x"1" ou 3x"2", c'est idiot et gagne-petit, alors qu'avec autant de dés, vous pourriez obtenir bien plus ; et on ne peut pas gagner de domino avec des 1, 2 ou 3)
- vous vous obligez à prendre parfois le seul vers qui daigne se montrer, ce qui vous interdit par la suite de prendre d'autres vers.

Probématique : avec toutes ces restrictions, quels vrais "choix" le joueur peut-il faire ???
Au cours d'une série de jets dans le tour d'un joueur, les vrais choix se comptent donc sur un voire deux doigts de la main. Les autres sont littéralement dictés par les dés.

Avec les probabilités, un bon total se joue donc sur la chance dans le premier voire le deuxième jet de dé. Pas plus loin car après, vous avez déjà mis de côté trop de dés pour pouvoir obtenir et épargner un gros chiffre. Les jets de dés restants ne permettent que de colmater.
Alors si en plus, les 4 et les 5 mettent du temps à sortir...

Vu le résultat moyen faisable, vous êtes donc obligés de voler régulièrement les dominos de vos adversaires. Oui, un coup de pute c'est rigolo, mais quand on l'a choisi.
La prise de risque est hasardeuse au possible et trop rarement récompensée.

Vous avez eu de la chance, vous avez gagné plein de vers et plein de 5, vous avez donc droit à un gros domino, par exemple le 30, 32 ou 33. A votre prochain tour, la chance n'étant pas fidèle, vous ne parvenez pas à obtenir de nouveau domino, vous êtes donc obligés de lacher votre grosse prise sans rien pouvoir faire. Où est le jeu ?

Vous avez davantage de chance, vous parvenez à accumuler plusieurs dominos de valeurs moyennes. Abordables, donc. Il est tout à fait possible, ensuite, de voir votre pile de dominos fondre comme neige au soleil, SANS RIEN POUVOIR FAIRE (ah c'est sur que c'est rigolo, ça... faudra m'expliquer) si vos adversaires n'ont pas le choix et/ou sont intéressés par vos dominos. Votre tour revenu, vous repartez de zéro. Youpi.

Si vous possédez le 21, 22 ou 23 sur le sommet de votre pile, il sera une proie facile... Alors si en plus, c'est le seul ou un des deux dominos que vous possédez, vous pouvez tous leur dire adieu : protection faible, puis le deuxième se fait voler par un autre joueur le temps que ça soit encore votre tour...

A quatre joueurs, au fur et à mesure que la partie avance, les joueurs se disputent la propriété des petits dominos en attendant la chance aux dés...
Où est le jeu ?


à Pickomino, on jette des pelletés de dés et on heu... et... et voilà.

Je suis extrêmement déçu par le trio Knizia (auteur de renom), Zoch (éditeur de renom) et Matthäus (même si cette dernière, l'illustratrice, n'y est pour pas grand-chose, elle a d'ailleurs fait du beau travail). On était en droit d'attendre mille fois mieux de leur part.
J'ai l'impression qu'ils ont besoin de manger, chez Zoch...

Commentaires

Default