Wiz-War

Wiz-War

Édition 1983
Par Tom Jolly
Illustré par Tom Jolly
Édité par Chessex
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
~
Âge
60 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu

"Au voleur ! à l'assassin ! au meurtrier !

10,0

Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné ! On m'a coupé la gorge, on m'a dérobé mon argent !"
C’est ce qu’on a envie de s’écrier lorsqu’on se fait dérober sa cassette !!

J'ai fait deux ou trois parties vraiment, mais alors vraiment mémorable de Wiz War. C'est donc un petit peu un jeu mythique pour moi !

Vous incarnez un magicien (magos dans la langue Wiz Warienne) et votre mission est d'aller chiper au moins deux trésors appartenant à l’un de vos collègues et des les ramener dans vos pénates.
Le plateau se compose de morceaux de labyrinthe qui une fois assemblés forment l’aire de jeu. C’est plutôt pas mal pour le renouvellement des parties. Chaque morceau est attribué au hasard à un joueur qui y place alors son magos et ses trésors sur les emplacements prévus pour. Et vous voila en face d'un magnifique donjon/labyrinthe infesté de magos aussi farceurs que voleurs.
Vous allez pouvoir commencer à aller fourrer vos capes dans le jardin des autres, sans omettre de protéger un minimum vos "cassettes". Faut pas déconner quand même !

Pour commettre vos larcins et pour empêcher les autres de faire de même vous avez à votre dispositions un arsenal impressionnant de cartes aux effets multiples. Certaines cartes ont des effets hallucinants, d’autres sont rikiki maousse pas costaud du tout ! Donc il ne faut pas être avare avec la défausse. Dans le style de carte hautement chaotique, une carte vous permet de réagencer complètement le plateau, morceau par morceau de labyrinthe...vous imaginez la gueule du magos à qui il ne restait plus qu'un ou deux coups pour ramener son deuxième trésors sur sa case de départ. Fendard ! Chaos que tous ça me direz vous ! Assurément et grand bien m’en fasse ! J’adore ça :)
Alors bien sur quand deux (ou plus) magos se croisent dans les couloirs, ça fait des étincelles voir des fireballs… ! Et comme vos valeureux mages ne sont pas immortels (15 points de vie) les confrontations sont assez tendues (surtout quand les cartes « morts en marche » ou « mort subite » sont en jeu).
Le grand plus du jeu quand on commence à le connaître est qu’on peut vraiment programmer ses actions et surtout inventer des combinaisons de cartes. Etant donné qu’à son tour un joueur joue autant de cartes qu’il le souhaite, il peut, pour prendre un exemple, créer une oubliette sous les pieds de l’impudent mage qui se montre à lui, puis poser des obstacles (plus ou moins infranchissables, ça va du buisson ardent au mur de pierre) autour de l’oubliette…. ! Bon, là c’est vraiment très salop, puisque si l’infortuné ne possède pas de riposte ou de parade, il finira la partie à croupir dans son trou….snif, snif !

Bon, vous l’aurez compris, le chaos peut mettre de très gros grains de sable dans vos plans, même si la tactique a une importance non négligeable dans le jeu . Autre inconvénient, le tirage aléatoires des cartes. Si vous avez un peu la poisse vous pouvez vous retrouver avec des mains vraiment catastrophiques. Ca oblige à défausser et ça fait donc perdre du temps… ! Dernière chose c’est un jeu à élimination et un jeu d’enfoiré comme il ne s’en fait plus beaucoup….donc c’est à réservé aux amateurs du genre.

Ah si, dernier point, une partie moyenne dure une heure…mais il faut plutôt prendre en compte la fourchette 30 minutes – 3 heures…certaines parties peuvent être vraiment longues.

Wiz War en est à sa huitième édition et la neuvième est en préparation (chez Chessex toujours). Entre la première et la dernière édition il y a de grandes différences. Il existe tout un tas d’extension, essentiellement créer par des passionnés du jeu qui sont facilement trouvable sur le web américain.

Ce jeu mérite votre attention…si, si…je vous assure !

PS ; désolé, c’est un peu long, mais c’est un jeu qui me tient à cœur et que je trouve un peu injustment méconnu en France. («C’est trop injuste » – Caliméro - 1982)

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default