Ce jeu est sorti le 29 déc. 2006, et a été ajouté en base le 21 nov. 2006 par Monsieur Phal

édition 2006
Par Richard Garfield
Édité par Avalon Hill et Play Factory
Distribué par Play Factory

Standalone 4 éditions

Arrache-neurones chaotique

Fondamentalement, je suis passionnée de casse-tête, tortures-méninges et autres problèmes de logique, mais Roborally est différent. Il fait appel à l'interaction et... à l'ambiance. Ne comptez donc pas y jouer à moins de 4 joueurs.

Le matériel est honnête, sans être exceptionnel. Les impressions sur la boîte sont buggées, notamment quand elle indique (dans mon édition) "contient 10 figurines" alors qu'elle n'en contient en réalité que 8. De surcroît, les petits jetons de marquage des robots sont en version anglaise, donc bonjour pour retrouver les noms correspondants en français, surtout en sachant que les robots sont tous d'un gris plastique uniforme et de tailles semblables. En tout cas, même moi, je m'y perds et les confonds tous.

Le jeu est indéniablement astucieux, puisqu'il s'agit de préparer son coup à l'avance en anticipant sur les effets des éléments du décor... et des mouvements des autres adversaires. Vu que la pioche des cartes et leur utilisation est secrète, impossible de prévoir réellement quoi que ce soit de tangible. Et la pioche n'est pas toujours favorable ! Que faire lorsque l'on ne peut que tourner en rond sur soi-même ? Rien, à part essayer de se tourner dans la bonne direction pour les 5 prochains tours.

En outre, les lasers des autres joueurs et du décor sont littéralement indomptables, sauf avec quelque équipement glâné à grand peine, et encore, seulement l'un d'entre eux est disponible pour tous. La réparation est lente et pénible à obtenir, on a entre-temps moultes occasion de se faire anéantir. Nous avons donc opté pour la possibilité de se rétablir entièrement à chaque enregistrement, passage sur une case "outils" et mise hors tension. Sinon, le jeu devient infernal.

Le problème dans ce jeu, c'est aussi qu'il est long, laborieux, et qu'il faut beaucoup attendre à chaque tour, surtout lorsque l'on sait que le jeu ne devient intéressant (pour ses interactions) que dès 4 joueurs minimum. On attend, on rigole parfois, ou non... surtout après une heure et demie de jeu à tourner en rond et revenir au point de départ.

Oui, beaucoup de défauts, et pourtant, quelques qualités, dont celle de pouvoir provoquer de stridents cris d'horreur et le plus souvent, quelques gros fous rires ! Ambiance assurée autour de la table, même si sur le plateau, c'est le chaos. Laissez faire la chance...

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default