Archi pas d'la tarte.

6,0

Il faut bien le reconnaître, les règles ne sont pas évidentes à comprendre. Non pas qu'elles soient mal expliquées, même s'il y a quelques flous qu'on aurait apprécié de voir précisés, mais parce qu'il y a énormément de paramètres.
Commençons par le commencement. En ouvrant la boite, on découvre un joli matos, un peu surchargé à mon goût, au point que ça manque d'un poil de lisibilité. Le plateau rond des actions par exemple, très joli, mais quel bordel ! Et puis en effet, la petite boite thermoformée destinée à recevoir les tuiles terrains est trop juste. Il manque un millimètre pour qu'elles rentrent sans problème. De manière générale, la boit est assez mal foutue : les cassiers de rangements sont trop petits, ou trop lâche pour recevoir les cartes.
Une fois les pions dépunchés, on attaque la lecture des règles. C'est une impression de fouillis qui domine tout d'abord. Alors on relit, et ça va un peu mieux.
Première partie : 1 heure d'explication de règles. Et toute la partie, on se réfère au livret. On ne sait pas forcément où trouver la bonne info, car c'est tellement touffu que les infos sont disséminées un peu partout. Bref ! du coup, même en prenant les cartes objectifs du temps minimum, on a joué trois heures.
C'était quand même pas mal la panique. Certaines phases sont lourdes à gérer, et trop présentes (exemple : les crises qui arrivent sans arrêt). Tout semble s'articuler un peu à la vas-comme-je-te-pousse, pour un résultat final pas très probant. Tout cela me parait bien chaotique...
Bon, on a tous envie d'y rejouer. Nous sommes restés sur notre faim. Personnellement, j'ai un peu l'impression que c'est un collage de plein de choses existantes : un peu de Puerto Rico, un peu d'enchère, un peu de Loup-Garous (la carte espion)... Et ça ne fonctionne pas forcément ensemble. Certes, on ne s'ennuie pas, entre la lecture permanente des règles afin de comprendre comment tout ça s'articule, et les action à faire. Mais au final, est-ce si ludique que ça ? Le fait de jouer avec un indépendantiste doit apporter une bonne dose de tension, même si nous n'avons pas eu l'occasion de bien nous en rendre compte au cours de cette partie découverte.
Bref ! Nous le ressortirons bientôt pour une deuxième partie. La déception est là, mais pas totale parce qu'il est nécessaire à mon avis de faire plusieurs parties avant de tirer des conclusions définitives.

Commentaires

Default