Apprendre à élaborer "dés stratégies"

10,0

(avis après 20 parties solos + 20 parties à 2 joueurs)

Matt Leacock a réussi une belle prouesse en faisant rentrer des évolutions, des monument et nombre d'ouvriers dans cette lourde boite.

Son postulat de départ (développer une civilisation en 30 minutes) n'était pas évident à mettre en oeuvre mais le résultat est satisfaisant: l'usage des dés évite des tours trop longs car calculatoires. On a toujours une base à assurer (nourrir ses habitants) puis l'on envisage les développements et constructions.
C'est dès le 3ème tour de jeu (une fois les villes de bases construites) que l'on peut choisir la tournure de son évolution. On peut faire la course aux constructions (monuments lucratifs ou villes riches en ressources) ou aux compétences (plus de productivité, capacités commerciales).
Le jeu est rapide et l'on suit l'évolution des adversaires du coin de l'oeil pour ne pas se rater (un achat de développement puissant oublié avant la fin de la partie et moult points s'envolent...).
De la tension dans l'adversité (on se balance même la peste de temps en temps), le lancer des dés (le hasard est contrebalancé en partie par la possibilité de relancer les dés non souhaités saux exceptions) et les choix à faire.

Une ambitieuse idée de départ, un grand jeu à l'arrivée, servi par un matériel de qualité (bois intégral, pictogrammes clairs sur les dés et les feuilles de score) et une règle rapidement assimilable par tous les types de joueurs.

Privilégiez la variante du "Late bronze age" qui rallonge sans excès la partie et offre de nouvelles possibilités. (construction de bateaux...)

Commentaires

Default