011

011

Par Marco Valtriani
Illustré par Paolo Vallerga
Édité par Scribabs
3 à 6 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
150 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

All that and brains too...

8,3

Commentaire à chaud après une partie familiale (les deux parents et trois ados).

Personne ne le niera, le matériel est BEAU. Bon, certes, les jetons sont de bêtes jetons de couleur en bois sans déco, mais là on aurait été dans le luxueux...

Passons là où les gens ne sont plus d'accord : la mécanique.

Lourdeur, règles compliquées... ai-je lu. Alors en ce qui me concerne, après une première lecture, j'ai déjà trouvé que c'était bien exposé. Certes, il y a une ou deux coquilles, et peut-être un petit souci de traduction, mais c'est tout à fait dans la limite de l'acceptable. Les quelques doutes qui ont surgi ont été rapidement éclaircis à la deuxième lecture. Il y a eu finalement une troisième lecture pour confronter les descriptions du matériel avec la réalité, et pour réviser avant la partie. J'ai rarement vu des règles suffisamment claires pour donner une idée du jeu SANS Y AVOIR JOUÉ. Ben ça existe, la preuve.

La partie a duré trois heures, explications préliminaires comprises. Et fait remarquable, à aucun moment il n'a été besoin de se référer aux règles pour résoudre tel ou tel problème. La carte de référence pour le déroulement du tour a suffi. Les seuls moments ou le livret de règles a dû être ressorti, c'est:

-quand certains joueurs avaient besoin de traduire les icônes de certaines de leurs tuiles,

-pour UNE icône d'une carte évènement,

-pour le nom des personnages quand on en a eu marre de parler du "gars qui donne +3 points de temps".

Ben je vais vous dire, il y a bien longtemps que je n'ai pas eu besoin de consulter les règles d'un jeu en cours de partie, SURTOUT la première. Ça doit remonter à l'époque ou j'en étais aux petits chevaux et à l'Autoroute... En fait, une fois maîtrisée la séquence de jeu (et il y a une carte qui la résume), il y a très peu de règles qui interviennent à un moment donné.

Alors, je vais vous le dire honnêtement : ceux qui ont trouvé les règles compliquées, je ne comprends pas. Horreur à Arkham, avec ses statuts d'Investigateur et de monstre dans tous les sens, je veux bien l'admettre , Dungeonquest, avec son système de combat pas piqué des vers, d'accord. Mais là, je ne comprends pas. Oui, bien sûr, il y a des jeux plus simples (les petits chevaux, le Monopoly...), mais soyons francs : on n'est pas au même niveau.

Sur la longueur de la partie, c'est clair : les 90-120 minutes annoncés sur la boîte sont certainement un voeu pieu. Certes aussi, pendant que les autres joueurs jouent on a rien à faire. À part bien sûr surveiller leur progression sur la piste temps, la piste musique et juger où ils en sont dans l'identification de l'Élu, et penser à ses prochaines actions. Je vous garantis que ça meuble... Maintenant, c'est sûr, si vous jouez avec des gens qui trouvent les règles compliquées et qui mettent trois plombes à choisir la figurine qu'ils doivent activer, je conçois que ce soit barbant. Dans ce cas, cependant, j'aurais plutôt tendance à garder le jeu et à éviter le joueur (sauf à la bataille ou aux sept familles, à la rigueur).

N'en déplaise à certains, le système d'enchères est central à l'économie du jeu. Pour tout dire, ça a été l'élément qui m'a permis de gagner (pour résumer, si mon concurrent direct avait renchéri pour jouer avant moi, il n'aurait plus eu assez de points temps pour faire les actions qui l'auraient mené à la victoire...). Quand à "simplifier", ben je vais me répéter, simplifier quoi ? Elle est où , la complexité ?

Pas dans les mécanismes du jeu. Par contre, il nous est assez rapidement apparu que le triple objectif de victoire, associé à l'économie des points de temps, demande un minimum de gestion assez subtile des actions. Et c'est là tout le talent du concepteur : avoir obtenu un jeu plutôt fin avec des mécanismes peu complexes (j'insiste...).

Conclusion : je ne regrette pas mon achat. 45€, c'est un prix tout à fait NORMAL pour ce type de jeu, soit dit en passant.

Bon, si je ne mets pas de bémol, on va croire que j'ai des actions chez l'éditeur, alors allons-y. Non peintes, les figurines sont difficiles à identifier sur le plateau. La rune d'identification est minuscule et n'est située que sur un seul côté du socle. Bon, au bout d'un moment, on a repéré le prof avec sa lanterne et le compositeur avec ses mains jointes, mais ça reste quand même peu flagrant. Et comme il est vite important de savoir qui est où, ça entrave une partie du plaisir de jouer. Évidemment, ça laisse le plaisir de les peindre, sauf qu'au vu de mes talents au pinceau, j'ai plutôt tendance à m'inquiéter.

Au final, un très bon jeu. Je ne sais pas s'il faut pousser jusqu'à l'excellent, mais franchement, la qualité est au rendez-vous.

Note : je ne connais pas l'auteur, ne bosse pas pour la boîte d'édition et d'ailleurs j'entrave que dalle à l'italien.

Commentaires

Default