Tinners' Trail

Aucune catégorie
De Martin Wallace
Édité par Warfrog
3 à 4
Joueurs
12 ans et +
Âge
90 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Acheter chez CulturaBouton pour acheter sur Boutique Ludique

Ah te voilà, la pompe honnête !

8,4

Généralement, les nouvelles productions ludiques de Martin Wallace ne passent pas inaperçues. Surtout quand le maître se propose d'initier une nouvelle gamme conceptuelle, faite de plateaux et de pièces de bois. Et encore une fois, le battage est justifié, car Tinners' Trail est un jeu qui mérite largement le détour.
Beaucoup plus abordable que les précédents opus de l'auteur, tout en restant fidèle à cette "patte" incomparable, Tinners' Trail est à mes yeux le plus enthousiasmant des trois (premiers ?) Treefrog. Si les règles sont d'une simplicité et d'une limpidité déconcertantes, Martin Wallace n'a pas trahi les grands principes qui ont fait sa renommée: un agréable mix gestion/ placement, un thème original et admirablement restitué (le système des mines qui s'inondent à force d'extraction est un petit bijou thématique), une interaction forte, une gestion du tempo essentielle, notamment sur les ordres de passage, et bien entendu une richesse stratégique indéniable- et même des pâtés. On reconnaîtra le très bon système de temps initié par Jenseits von Theben, mais abordé ici sous un nouvel angle: il ne s'agit plus de passer plus de temps sur une action pour en assurer la réussite, mais de planifier ses actions dans le temps par rapport aux agissements des autres joueurs, de manière à toujours s'offrir les meilleurs choix, dans une véritable course aux équipements. Et des choix, il y en aura tout de même beaucoup, malgré la fluidité du jeu et son agréable immédiateté. Le hasard des fluctuations de cours peut certes jouer un rôle important, mais il reste agréable à gérer. Bref, Tinners' Trail est à la fois une introduction parfaite à l'univers de Wallace pour les novices, et un jeu intelligent et rafraichissant pour les vieux briscards habitués à l'auteur. Si pour moi il n'atteint pas l'excellence d'un Brass ou d'un Byzantium, le plaisir du jeu est immense, ce qui explique ma note maximale. Le seul point que je pourrais lui reprocher, c'est son côté parfois légèrement calculatoire, et surtout le fait de n'avoir bénéficié pour l'instant que d'un tirage ultra-limité à 1500 exemplaires... Vivement la réédition, ce jeu la vaut vraiment bien !

Commentaires

Default