Ah fiou, ah creux oslo?

8,7

En vlà ti donc un jeu qu'il fut bin bon de sorti devant le pouéle à boué!

L'atmosphère qui s'en dégagit su le thème est bin enivrante. On a froid aux orteils. Et c'est bin pour ça qu'on est devant le pouéle, voyez vous!

pour ma part, j'aime bin la déco interieure de dedans la bouéte. je trouve ça chouettos, mon gars.

C'est plutot bin ficeleu, les régues s'assimilent comme une tartine de saindoux dans la chicorée, (pi, au pire, si eune n'a d'ent' vous qui n's'en rappelent pu,y a l'aide de jeu pour rappeler tout ce qu'on peut y faire, parce que, nom dé dioux, on peut en faire des choses!!). Bref, c'est un bon plaisir.. ce qu'on demandit à un jeu.

On n'a pas 'core point exploreu toutes les richesses et strategismes. Il demande quelques parties pour d'etre à l'aise blaise.

Le seul reproche que je pourris y faire c'est bin eule manque de fluidité, par moment, du au hasard du tirage des cartes (j'aime bin ça, mais ma bonne femme moins...). Ce qui fait que la dernière partie en date a duré presque 3 heures.. C'est qu'après ça, bah, y fallait retourneu casser du boué, et qu'il fit nuit...j'aurais bin pu me fout' un coup de hache dans buffet, à ce compte là! m'enfin j'y en réchapis de jusstesse.

bref, je dirais aussi qu'Il y a des façons de se comporter selon le camp que l'on choisit. Et si on n'en captit point les caractéristiques, les parties s'enlisent... Comme eule tracteur dans le chemin qui va chez la mé Badin, derrière chez moué!

Ce fut, en toute création, un Très bon jeu en tout cas. Si vous aimez bin manipuler des cartes, manger de le couscous au sirop d'érable et agrapher des raquettes de badminton sous vos mocassins des villes, et bah, allez y franco, achetez une ou deux boites. Faut pas avoir peur mon gars!

au revoir

Commentaires

Default