Ce jeu est sorti le 31 août 2014, et a été ajouté en base le 6 nov. 2013 par Erwan

édition 2014
Par Bruno Cathala et Charles Chevallier
Illustré par Xavier Collette
Édité par Bombyx
Distribué par Asmodee, Asmodee, Asmodee, Asterion et REBEL

Standalone 2 extensions 5 éditions

Abyss: sous le buzz, la plage?

(Après deux parties à deux joueurs, jeu acheté "en avance" grâce à des accointances en boutiques et non pas parce que je connais les auteurs ou l'éditeur, ce qui n'est pas le cas)

Je prend volontairement le parti d'évoquer le buzz dès le titre parce que j'ai eu une espèce de mauvais sentiment relatif à certains propos et échanges que j'ai pu lire ici ou sur Facebook. Comprenons-nous bien: je n'ai pas d'actions chez Messieurs Cathala, Chevallier ou Phal ou autres, ce qui me permet, je pense, d'exprimer mon légitime courroux quand je vois certains tirer dans le bateau dès lors que nos "ptits gars" essayent de faire aussi bien que les ricains.

Bon ça, pour la partie buzz/controverse, c'est fait. Maintenant quid du jeu derrière le buzz?

Et bien, malheureusement, comme tous les jeux surbuzzés quelle déception! ... Non, attendez, qu'est-ce que j'écris là?

Ce que certains attendent avec impatience??? Ben vous allez être déçus!

En gros et pour commencer c'est un des plus beaux jeux -pour ne pas dire LE plus beau- de ma collection (qui est immense) et je trouve que Xavier Colette y a même fait du meilleur boulot que Naiade sur Seasons (et c'est pas peu dire!). Matériel d'une qualité irréprochable, très immersif (le matériel), boite superbement bien conçue qui contient tout AVEC LES PROTEGES-CARTES! Et sans perte de place! Chapeau!

Mais bon, un jeu c'est pas que des beaux graphismes et du beau matos, on le sait. Et c'est là que ça pèche... Non, attendez, qu'est-ce que j'écris là?

Ah ah ah je vous ai encore eu!

Alors: jeu énorme avec une évidente rejouabilité et assurément une bien belle courbe d'apprentissage en vue. Bref on pourrait dire jeu "bridge" (peu de règles, court (45 minutes/1 heure) et seulement trois actions pour tout gérer) mais en fait le vieux routard du gaming qui ne sommeille pas en moi sent bien là le jeu velu bien caché sournoisement sous des atours innocents!

Pour résumer (mais tout le monde sait ça maintenant): la mécanique fonctionne en trois étapes:

Pour devenir seigneur des Abysses, je vais:

Récupérer des alliés (à la fois ressource et élément de victoire)> Recruter des seigneurs (et profiter de leurs pouvoirs) > prendre possession de lieux (Et profiter de leurs points de victoire)

Parfois on rencontrera un abominable monstre marin et il faudra lui taper sur le coin de la gu... ou le laisser passer en espérant qu'il donne plus de bonus a prochaine fois si les autres n'ont pas décidé de lui casser sa gu... de monstre marin avant (stop ou encore)

Malicieux: prendre le contrôle d'un terrain fait perdre des pouvoirs.

Encore plus malicieux: de la manière de PAYER pour recruter les seigneurs (étape deux) dépendra aussi en partie les points de victoire en fin de partie.

Gros gros point fort: on joue -presque- tout le temps. Les tours sont rapides ET on a des choix à faire pendant le tour du joueur adverse. Bref on ne s'ennuie pas un seul instant dans les Abysses!

Aussi (très important pour moi) : mise en place du jeu en moins de 5 minutes (y'en a marre des jeux qui demandent 20 minutes de mise en place pour 50 minutes de jeu!)

En résumé: un jeu qui se joue fort bien à deux et me donne aussi bien envie de le tester à plus, extrêmement immersif (y'a un gag là en fait, si si) de par son matériel, son graphisme ET son thème (qui, évidemment, aurait pu être remplacé par un AUTRE thème mais à le gros avantage d'être original et superbement mis en avant par le matériel et le graphisme), avec un potentiel de rejouabilité énorme dès la boîte de base et qui pourrait bien aider à fédérer autour d'une même table des hardcore et des moins hardcore attirés par le chant de ces magnifiques sirènes!

Bref: continuez de le buzzer les gars, on ne vous en voudra pas, il le mérite.

Du jeu français de cette qualité, c'est cocorrriccooooo "et pi c'est tout!"

Enfin, c'est plutôt : "blub bloub blup blouuuup! " (cri du coq sous-marin :)

(Edit ): après quelques parties de plus (vive les vacances des profs!!) en effet on trouve vite son compte de "velu" quand on se laisse entraîner profondément dans ces Abyss (combos, interactions parfois très ténues, choix entre planification des lieux visés et ne pas laisser trop de choix à l'adversaire, économie des manigances à la cour) à noter: avoir une bonne lisibilité des lieux (bref, les avoir tous lus et retenus) permet d'accéder pleinement au plus velu de la chose.

(second Edit): Après encore quelques parties de plus: toutes nos dernières parties (jouées en connaissant mieux les cartes et les lieux) ont donné à des scores très serrés et plusieurs choix pivots qui ne souffraient pas d'être pris à la légère. Je confirme bien mon impression première : joué en mode "dur", Abyss est tout à fait à même de contenter le joueur plus qu'occasionnel ou familial car il donne plus de choix qu'il n'y paraît à chaque tour et aucun de ces choix ne peut être pris à la légère dans un environnement un peu compétitif. Décidemment très très bon!

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default