La folie a du bon

8,0
On apprécie:

- La qualité irréprochable de l'édition, jetons épais, figurines très détaillées, thermoformage, tuiles colorées...
- L'originalité du mix: scénarios / Grand Ancien 
- La montée en puissance au cours du jeu, bien paramétrée, par la gestion des seuils de folie / cartes "Découvertes"
- Le hasard "contrôlable" (ajout progressif de dés sans malus)
- Finalement "que" 6 actions pour chaque épisode, rendant le jeu facilement assimilable
- L'ambiance globale dégagée par le jeu

Ses défauts:

- Certaines tuiles du plateau sont trop étroites: beaucoup de figurines ne peuvent pas y entrer simultanément (Pourquoi ne pas avoir réalisé 6 grands plateaux R/V, en s'inspirant de "Mechs VS Minions"?)
- Temps de mise en place / rangement long (1h45 tout compris mini, avec un peu de pratique)
- Prise en main: l'ordre du tour n'est pas vraiment intuitif
- Ergonomie: les effets de déclenchement lorsque 3 portails apparaissent dans la défausse sont notés à plusieurs endroits différents, beaucoup de texte sur les cartes "Découvertes", lesquelles ne sont pas pratiques à glisser sous le plateau personnages (et de chaque côté...) Pas d'iconographie également pour les cartes "Personnages" ou les cartes "Folies".
- Rejouabilité: malgré les 6 scénarii et 2 Grands Anciens, je trouve que le gameplay reste très linéaire et diffère peu globalement. Le combat contre le Grand Ancien se présente également toujours de la même façon, et consiste basiquement à se rapprocher et attaquer...
- Mode solo peu convaincant: obligation de prendre 2 personnages et de se remémorer en permanence les caractéristiques de chacun (charge mentale lourde)
- Espace nécessaire pour jouer (il faut une grande table)
- Entorse narrative au mythe de Lovecraft, vis-à-vis des Grands Anciens qu'il faut détruire.

Conclusion: bon jeu, tendu, immersif, fun, mais qui manque de stratégie et aurait pu gagner en ergonomie.

Nombre de parties jouées: 13

Commentaires

Default