La Granja
8.34 
83 avis

Description du jeu :

"Kss kss kss kss kss kss" faisaient les cigalons autour de la ferme comme une indication sonore de la température imposée par le soleil éclatant. Le cochon noir paressai... En savoir plus

Prix de vente conseillé : 50,00 €

À posséder

Découvert sur le tard, j'ai vraiment apprécié ma partie de La Granja. On en avait beaucoup parlé à l'époque de sa sortie, mais j'étais passé à coté et comme souvent, avec le flot de nouveautés, celui-ci était passé sous silence. De plus, je ne connaissais pas bien son auteur, Michael Keller, du coup je ne m'étais pas rattrapé par la suite. Cette année, j'étais revenu d'Essen (2017) avec son Agra, jeu splendide et plein de choses très intéressante pour un jeu qui n'étais peut-être pas assez fluide à mon gout, mais qui m'a donné envie de jouer à La Granja! Et bien m'en a pris! C'est exactement le genre de jeu que j'aime, on est clairement dans le jeu de gestion à l'allemande, avec son fameux thème peu présent, avec ses mécanismes huilés à souhait qui s'embriquent les uns dans les autres... C'est malin, ça tourne merveilleusement bien, c'est tendu, c'est agréable, c'est mon type de jeu ;-)
Il y a des éléments que j'ai trouvé assez originaux et agréables à manipuler tels que ces cartes qui peuvent se placer à différents endroits de son plateau avec chaque fois une fonction différente, j'ai bien aimé également la gestion des dés pour le revenu, qui laisse suffisamment de choix mais amène une forme de contrainte intéressante, les boites de commerce à voir comme un jeton joker qui permet d'avoir quelques options nécessaires, bref, toute une série de mécanique fine qui permettent beaucoup d'options aux joueurs, amenant ce plaisir de la réflexion, le tout pour une finalité relativement simple consistant à produire des denrées et les amener à destination...
Une bien belle surprise donc pour ce jeu pas trop complexe mais nécessitant néanmoins une bonne étude de la règle du jeu, une partie ne s'improvisera donc pas forcément, mais contrairement à agra, on voit beaucoup plus vite où aller, à travers cette même multitude de possibilité. Je retrouve dans les deux jeux une forme d'originalité dans le matériel (ce splendide plateau surelevé dans agra, ces cartes multifonction dans la granja). Michael Keller sera très clairement un auteur que je continuerai à suivre!!

Bon jeu à tous,

merlin

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default