Ce jeu est sorti le 12 déc. 2010, et a été ajouté en base le 9 nov. 2010 par Monsieur Phal

édition 2010
Par Jervis Johnson et Corey Konieczka
Illustré par Tim Arney-O'Neil et Daarken
Édité par Fantasy Flight Games et Edge Entertainment
Distribué par Millennium

Standalone 2 éditions
95,00 €
Prix conseillé
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon

A ne pas mettre entre toutes les mains

Comme toujours pour jouer faut ouvrir la boite. Ben c'est beau, il y a de la figurine à profusion, des cartes de toutes tailles, des illustrations belles et belliqueuses à souhait (thème oblige) des bâtiments thermoformé et un plateau de jeu ENORME !

Le livre de règle fait sa petite épaisseur qui va bien, l'autre livret contient six scénarii (dont un qui regroupe les règles spéciales de tous les autres) et une petite nouvelle sur le background du jeu.

La mécanique est originale, une déviance intéressante du tour par tour classique dans les jeux ou les armées de deux joueurs vont se meuler copieusement le beignet. Pour les combats, il n'y a pas de dés mais du tirage de carte avec des effets spéciaux dans tous les sens.

Bonne rejouabilité, le premier scénario n'est qu'a faire une fois pour comprendre le mécanisme et après il faut l'oublier, il a trop peu de choix tactiques pour gagner que ce soit côté Imperium ou Traître.

Petit bémol, le nombre de cartes ordre que chaque joueur possède est trop grand, il est impossible de pouvoir faire défiler son paquet ordre dans une partie et du coup avec un manque de chance on peut ne pas pouvoir assurer une stratégie établie en début de partie (par manque de mouvement, de renforts ou d'attaque par exemple). Sur mes six parties jouées, je me rends compte que les ordres de départs sont les plus utilisés finalement.

Et normalement la vous me dites : "Pourquoi pas entre toutes les mains ?" Et bien je vous répondrais "Parce que si vous n'êtes pas un fan de l'univers vous n'aimerez probablement pas. Les références sont nombreuses, les mécaniques de chaque camp reflètent bien le background de l'univers et en particulier des camps en question et que le plus grand plaisir de se jeu c'est de voir L'Empereur monter sur le Vengeful Spirit pour mettre sa tatane à Horus devant vos yeux ébouriffés !

Sinon vous l'aurez compris, j'aime, j'aime et puis j'aime un peu aussi.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default