Ce jeu est sorti le 8 avr. 2016, et a été ajouté en base le 11 avr. 2016 par xqwix

édition 2016
Par Ted Alspach et Akihisa Okui
Illustré par Gus Batts
Édité par Ravensburger
Distribué par Atalia

Standalone 6 éditions

À la gueule du client

7 parties à 4 et 5 joueurs.

Donc, on reçoit un rôle, il se passe des choses pendant la nuit, il peut y avoir des inversions de rôles, des visions, etc.

Et on se réveille et on doit accuser quelqu’un. Mais sur quels critères ?
A dit quelque chose. Comment savoir s’il dit vrai ? La partie a été trop courte pour voir ses faits d’armes et fonder des doutes ou des certitudes sur lui.

B dit quelque chose qui contredit A. Comment savoir qui ment ?

D’autant que C accuse B de mentir. Comment savoir qui des deux ment, qui des trois ? Encore une fois, aucune idée…

Avec tout ça, on va donc accuser C de soutenir A, donc ils sont tous deux loups-garous. Peut-être. Ou peut-être pas.

Et par-dessus tout ça, dans certaines configurations, peut-être que des rôles ont été inversés pendant la nuit, donc celui qui se croyait loup va devenir chasseur ou même voleur. Donc même quand on sait si soi-même on ment ou on dit la vérité, on ne sait pas si on a intérêt à mentir ou à dire la vérité.
Et peut-être que celui qui dit être voleur ou noiseuse (ceux qui inversent les rôles) ment. Voilà voilà…

Bluff sur contre-bluff, multiplié par chaos, etc., etc.

On a donc un jeu qui nous donne une illusion de contrôle ou de pouvoir(s), mais où l’accusation se fonde sur… du vent.
 Les moins
Fun

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default