A boire et à manger...

6,0

J'ai re-découvert le monde des jeux de plateau avec Carcassonne. Si l'enthousiasme était au rendez-vous, je me suis vite orienté vers des jeux plus consistants, en réservant Carcassonne au cercle familial: trop hasardeux (même avec les variantes), trop simple pour mon goût...
Le Carcassonne vert étant "vendu" comme supérieur au bleu, je suis donc allé voir ce qu'il en était. Il y a tout simplement à boire et à manger dans cette version préhistorique...

Les plus
- Le jeu a gagné en simplicité dans les décomptes. Ce qui le rend encore plus accessible aux néophytes.
- L'idée des huttes est sympathique.
- Le principe des tuiles bonus pour le joueur qui ferme une forêt avec pépite est lui aussi bien vu: on peut par calcul fermer la forêt occupée par un adversaire.

Les moins
- Remplacer les points des paysans qui approvisionnent les villes par ceux des animaux dans la prairie rend le jeu encore plus aléatoire: celui qui tire les tuiles avec plein de gibier part avec un avantage.
- Le décompte maintenant unique à 2 points par portion de forêt même pour une forêt de 2 cases rend le jeu beaucoup plus sécurisant: inutile de prolonger une foret puisque de toute façon il n'y a rien de plus à gagner. La stratégie de fermeture immédiate est donc payante puisqu'on marque autant de point et qu'on récupère son personnage. Au détriment de la prise de risque.
- Le jeu a beaucoup perdu en lisibilité, surtout en ce qui concerne les animaux dans les prairies ,mais aussi avec les bordures de forêts.

Au final, je trouve que ce Carcassonne vert est au même niveau que le bleu, les avancées étant largement contrebalancées par les nouveaux défauts du jeu.
En conclusion, prenez le vert si vous souhaitez des parties "fun" et débridée. Préférez-lui le bleu si vous pensez jouer avec des joueurs un peu plus aguerris (plus de possibilité de pourrissage avec les villes et de calcul avec les prés).

Commentaires

Default