Ce jeu est sorti le 3 sept. 2001, et a été ajouté en base le 3 sept. 2001 par Monsieur Phal

édition 1989
Par Michel Lalet et Laurent Lévi
Édité par Abalone Edition et Asmodee
Distribué par Asmodee

Standalone 11 éditions

A bas abalone ! C'est ballot...

Comme pour beaucoup de jeux abstraits, il semble difficile d’être indécis face à Abalone : soit la mayonnaise prend tout de suite, soit elle ne prendra jamais. Je crois malheureusement être de ceux qui n’accrochent définitivement pas. Il faut dire que je perds tout le temps ; c’est peut-être pour cela que je suis si aigri.

Objectivement, ce jeu possède pourtant beaucoup de qualités : originalité, étonnante simplicité des règles, richesse stratégique, esthétisme toute en élégance. Nul doute que malgré sa mécanique simple, les possibilités tactiques sont nombreuses, et assurent au jeu une étonnante durée de vie. Ca ne m’étonnerait d’ailleurs pas qu’il existe même une quantité d’ouvrages pour expliquer ça très bien. Mais pour ma part je trouve ce jeu froid comme un lapon, sans âme, et propice à des situations de blocage interminables. Je suis toujours le premier à craquer et à passer à l'offensive, ce qui semble justement être la chose à ne pas faire. Comme si celui qui gagnait à Abalone devait toujours être le plus passif des deux, celui qui attend patiemment l'erreur adverse en buvant son café. Les parties que j'ai jouées se sont d’ailleurs plus décidées sur des coups opportunistes que sur des choix stratégiques de long terme. Mais je vous ai déjà dit que je perdais tout le temps.

Donc pour être franc Abalone m'ennuie. Je comprends tout à fait qu'il ait son public, mais chez moi c'est un jeu qui a rapidement pris la poussière.

 Voir d'autres avis...

Commentaires

Default